Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement agricole

Le Raspaillou, pain bio 100 % gardois soutenu par le conseil général, cherche à se régionaliser

Publié le 17/03/2010 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Le Raspaillou, une initiative du Civam Bio et de l’Union des maîtres artisans boulangers du Gard soutenue par le « Plan d’actions bio » du conseil général, devrait s’exporter dans l’Hérault et l’Aude.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Union des maîtres artisans boulangers du Gard et le Civam Bio ont organisé, le 15 mars, une rencontre des acteurs de la filière blé panifiable (agriculteurs, meuniers et boulangers) afin d’étudier une « régionalisation » de l’initiative de pain bio Raspaillou.
Fabriqué à partir de farines exclusivement gardoises, ce produit a été lancé il y a deux ans avec le soutien du conseil général du Gard. Le 15 mars, une convention a été signée entre le Civam Bio Gard et la Fédération régionale de la boulangerie artisanale, et un transformateur en farine de Montpellier, Le Moulin de Sauret, rejoint la filière. Il fournit 200 boulangeries de cinq départements, notamment de l’Hérault et de l’Aude.

Depuis 2008, les agriculteurs gardois impliqués dans la filière Raspaillou sont passés de cinq à douze, les tonnages de 20 à plus de 60 tonnes et les boulangers de 14 à 22. Le conseil général contribue à la promotion du pain bio auprès des consommateurs en l’intégrant dans sa démarche « Militant du Goût ». Il a financé des affiches, prospectus et sacs à pains.

Lionel Jean, conseiller général délégué au développement agricole, revient sur la démarche du département : Pour répondre à la demande des consommateurs et développer des filières agricoles adaptées, nous avons engagé un plan d’actions pour développer le bio de proximité et structurer la filière. Le département consacre 20 % de son enveloppe agricole à la filière bio, soit 500 000 euros. Nous avons confié au Civam du Gard la sensibilisation des acteurs locaux ainsi que l’animation territoriale pour permettre la construction de projets de territoire. La filière Raspaillou illustre pleinement les trois axes de notre plan d’actions bio, car elle permet de développer la production, de structurer l’aval et de créer du lien entre l’amont et l’aval.

Autre développement potentiel : les boulangers ont lancé en 2009 un pain bio également fabriqué à partir de farine gardoise, à destination de la restauration collective. Le conseil général du Gard a favorisé son introduction dans les cantines en mettant en relation les artisans boulangers et les gestionnaires d’unités de restauration collective.

Régions

Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Raspaillou, pain bio 100 % gardois soutenu par le conseil général, cherche à se régionaliser

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement