Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Prise en charge de la radicalisation par les acteurs de santé

Publié le 22/12/2016 • Par Gabriel Zignani • dans : Textes officiels santé social

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une instruction du 2 décembre concerne les modalités de déclinaison de la stratégie territoriale du ministère des Affaires sociales et de la Santé par les agences régionales de santé (ARS) dans le cadre de la prévention et de la prise en charge de la radicalisation par les acteurs de santé complétant l’instruction n° SG/2016/14 du 8 janvier 2016.

Cette stratégie territoriale doit préciser à travers deux axes : la constitution de réseaux dans les territoires et le développement de la sensibilisation, de la formation et de la recherche. Sur cette base, une feuille de route ministérielle a été définie. Elle est constituée de six objectifs :

  • l’organisation institutionnelle des réseaux territoriaux ;
  • la cartographie des ressources territoriales pouvant répondre aux besoins identifiés d’accompagnement ou de prise en charge ;
  • les modalités de participation des ARS aux dispositifs de prévention ;
  • le déploiement de sessions de sensibilisation des acteurs de terrain ;
  • la conduite et l’utilisation de la recherche ;
  • la mise en place de modes de financement pérennes.

L’objet de cette instruction est de donner aux ARS les orientations de travail pour conduire cette feuille de route.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Prise en charge de la radicalisation par les acteurs de santé

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement