Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie

L’ADF réclame que les excédents soient versés aux départements

Publié le 12/03/2010 • Par Virginie Fauvel • dans : France

Alors que la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) connaît en 2009 un excédent de 300 millions d'euros, l'Etat préconise le reversement de 90% de ces crédits à l'assurance maladie tandis que l'ADF voudrait qu'ils soient versés aux départements.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet excédent de 300 millions d’euros est dû au retard pris dans l’ouverture des maisons de retraite médicalisées.

Les services de l’Etat préconisent le reversement de 90 % de ces crédits non-consommés à l’assurance maladie alors que l’Assemblée des départements de France (ADF) demande à ce qu’ils soient versés aux départements.

Une telle décision serait incompréhensible au moment où les départements subissent lourdement la sous-compensation des dépenses qu’ils engagent pour le compte de la solidarité nationale au titre de la dépendance et du handicap. En 2009, la couverture des dépenses de l’APA était inférieure à 30 %, rappelle l’ADF.

L’association propose donc que ces excédents de la CNSA soient utilisés pour :

  • revoir le financement des postes de psychologues qui est assumé à l’heure actuelle par les départements et les résidents des maisons médicalisées, au titre de la dépendance. Cette dépense est estimée aujourd’hui à 125 millions d’euros ;
  • mettre fin à la répartition actuelle (30 % pour la dépendance – 70 % pour les soins) pour financer le recrutement des aides soignantes dans le cadre du plan de médicalisation des EHPAD. L’ADF rappelle que le coût est de 52 millions chaque année pendant les 5 ans de la montée en charge prévue pour le renouvellement des conventions tripartites.

L’ADF préconise enfin d’accroître la participation de la CNSA aux dépenses d’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou de la Prestation de compensation du handicap (PCH).

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : manager les agents publics à l'heure du confinement

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’ADF réclame que les excédents soient versés aux départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement