Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Décryptage

Vieillissement : le projet de loi sort « amélioré » du sénat

Publié le 20/03/2015 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

Senior, vieillesse
Fotolia
Le sénat a adopté, le 19 mars, le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. L’un des amendements-phares est la création d’un régime unique d’autorisation pour les services d’aide à domicile.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les sénateurs ont adopté en première lecture, le 19 mars, le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. Ils ont voté une centaine d’amendements qui sont venus s’ajouter aux 140 adoptés par la commission des affaires sociales. Sans grosse bataille et dans un climat unanimement jugé constructif… « Le débat a donné une image du Sénat que nous tous nous voudrions conserver », a salué Alain Milon, sénateur UMP du Vaucluse et président de la commission des affaires sociales. C’est donc un texte « amélioré » qui sera soumis aux députés en deuxième lecture.

Article 1 : le retour explicite de l’État

L’article 1, fondateur, est complété par une phrase importante « l’État doit garantir l’équité entre les personnes, quel que soit leur lieu d’habitation et leur degré de fragilité ou de perte d’autonomie ».

Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur UMP de l’Yonne, auteur de l’un des deux amendements identiques (n°81 rect.), en souligne l’importance : « En effet, les ardoises laissées ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Initier et piloter une démarche de transformation par le cloud : l’exemple de Radio France

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vieillissement : le projet de loi sort « amélioré » du sénat

Votre e-mail ne sera pas publié

poc citoyen

21/03/2015 08h59

Les français parlent aux français, les personnes agées nanties (chers sénateurs) parlent aux personnes agées dans le besoin ! Ces textes vont peut-être dans le bon sens… Qui va s’attaquer aux privilèges de nos sénateurs cumulars en tout genre (rémunérations d’activités ou détachements, indemnités, avantages en nature, retraites éhontées, cumuls de retraites, …). Comment peut-on comprendre la vraie vie dans ces conditions?

francoise

25/03/2015 09h41

Globalement, ce projet de loi est une bonne chose, bien sûr, mais en terme de service et de prévention, il me semble que l’axe formation des intervenants est beaucoup trop imprécis : beaucoup d’intervenants n’ont pas de formation, même de base .Ceux en emploi direct, ne savent pas qu’ils y ont droit, de plus c’est très compliqué pour différentes raisons. A quand un soutien affirmé à cette profession qui manque de reconnaissance (pas seulement financière) et de candidat (pour les même raison en plus de la difficulté de l’exercer).

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement