Gestion des déchets

Face à Éco-mobilier, les collectivités demandent l’arbitrage du gouvernement

| Mis à jour le 23/03/2015
Par • Club : Club Techni.Cités

Valdelia

Mercredi 18 mars 2015, le Cercle national du recyclage (CNR) et Amorce, deux associations de collectivités, ont diffusé un courrier commun envoyé à la ministre de l’Écologie Ségolène Royal pour lui demander son arbitrage face aux pratiques de l'éco-organisme en charge des déchets d'ameublement. En cause : la modification rétroactive des soutiens apportés aux collectivités, et la lenteur d'Éco-mobilier à signer les conventions dites "financières".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La rétroactivité a du mal à passer. Amorce et le Cercle national du recyclage (CNR) n’ont pas apprécié l’annonce faite mi février 2015 aux plus de 300 collectivités ayant contractualisé avec Éco-mobilier. Un courriel de l’éco-organisme leur apprenait en effet que, en raison des nouvelles caractérisations du gisement de déchets d’éléments d’ameublement (DEA), leur soutien serait revu à la baisse, dés le deuxième semestre 2014.

Un million d’euros de perte – « Nous ne contestons pas les nouveaux taux de présence des meubles, mais la rétroactivité de la mesure. Ces taux ont été publiés fin décembre 2014 et devraient donc s’appliquer à partir de janvier 2015. La perte pour les collectivité est estimé à 1 million d’euros alors qu’Éco-mobilier affiche une provision pour charge de 111 millions d’euros », s’insurge Bertrand Bohain, délégué général du CNR.

Du coté d’Éco-mobilier, l’application rétroactive du taux semble pourtant tout à fait logique. « Rien dans les conventions ne s’oppose à cette mise en œuvre. Les anciens taux étaient largement supérieurs à la ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Votre actu juridique du 22 au 28 octobre 2021

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 22 et le 28 octobre 2021. ...

  • L’Observatoire des friches franciliennes, du recensement à l’analyse des usages

    Lancé début 2020 par la Région Ile-de-France, l’observatoire des friches franciliennes piloté par l’Institut Paris Région livre ses premiers résultats. Plus de 2700 friches sont actuellement recensées dont près de 800 en petite couronne. Ce travail inclut ...

  • Quelles méthodes pour mettre en place une nouvelle comptabilité écologique ?

    La comptabilité écologique ne fait pas encore partie des outils officiels d’évaluation de l’activité publique. Pourtant quelques collectivités ont commencé à mesurer les conséquences environnementales de leurs décisions. Découvrez comment elles s’y ...

  • Eloge du courage managérial

    Dans la tempête, les managers territoriaux doivent être capables de trancher rapidement et, surtout, d'assumer leurs positions, quitte à déplaire. Dans cette tribune, l'association Ingéchef rappelle que le courage repose aussi sur sa capacité à accepter ses ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP