EAU

Ruissellement : le comprendre pour diagnostiquer et agir

Par et , respectivement ingénieur et chargé de recherche à Irstea. Contributeurs : Emmanuel Hauchard (Codah), Judicaël Dehotin (SNCF Infra), Lilly-Rose Lagadec (Irstea et SNCF Infra), Pierre Patrice (Irstea) • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

SMBV J.Gouvazé

45 % des dommages assurés provoqués par des inondations en France sont dus au ruissellement, soit la même proportion que le débordement de cours d’eau, selon la Caisse centrale de réassurance. Ces chiffres peuvent surprendre, mais le même constat a été fait dans d’autres pays. Ce dossier s'intéresse aux inondations provoquées par le ruissellement, en passant du diagnostic aux moyens d’action pour réduire les désordres provoqués. De quoi parle-t-on lorsqu'on évoque le ruissellement ? Quels sont les éventails d’action à disposition des territoires ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La première cause d’inondation qui vient à l’esprit est le débordement de cours d’eau, avec des paysages submergés par de l’eau qui « monte » inexorablement. Mais d’autres phénomènes causent inondations et désordres : les débordements de réseaux, les remontées de nappes, les ruptures d’ouvrages et enfin le ruissellement. C’est à ce dernier que nous nous intéresserons, en partant de sa définition classique : quand les précipitations atteignent le sol, une partie s’infiltre tandis que le reste s’écoule suivant la topographie, jusqu’à rejoindre un cours d’eau.

Le ruissellement est donc temporaire, et le plus souvent discret. Mais en cas d’averses intenses ou longues, surtout si le sol est déjà saturé, il devient visible, voire envahissant : il peut causer des ravinements sur son passage, et entraîner des matériaux (boue, cailloux…).

Quand une multitude de petits écoulements se rejoint, le flot peut submerger des routes et dévaler dans des villages, causant d’autant plus de dégâts qu’il emprunte des chemins inhabituels.

Le ruissellement a longtemps été sous-estimé, sans doute parce qu’il est difficile de collecter les informations et de distinguer dans les archives les dégâts dus aux phénomènes de ruissellement de ceux dus aux débordements, surtout quand ils surviennent simultanément. De plus, le terme ruissellement n’est pas utilisé par tous de manière identique : les écoulements en fossés et en thalwegs secs ne sont pas considérés comme ruissellement par certains auteurs, qui réservent ce terme au ruissellement en versants.

Quel diagnostic du ruissellement choisir ?

Entre la parcelle et le cours d’eau, on distinguera utilement les zones de production de ruissellement, dont les facteurs sont par exemple la surface du bassin ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Références

Contacts :

  • Irstea, Unité de recherche hydrologie-hydraulique, 5 rue de la Doua, CS 70077, 69626 Villeurbanne Cedex (prenom.nom@irstea.fr).
  • Codah, direction Cycle de l’eau, délégation Hydrosystèmes, rivières, lutte contre les inondations, Hôtel d’agglomération, 19 rue Georges Braque, CS 70854, 76085 Le Havre Cedex/CNRS-UMR6143-M2C Rouen.
  • SNCF Infra, Projets système ingénierie, département Lignes voie environnement (PSIGT-lve), division Études générales et projets (EGP).
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

    Aujourd’hui, les collectivités peuvent réellement s’emparer des données numériques pour améliorer leurs politiques publiques. Mais comment s’y prendre ? La Gazette organise un webinaire pour répondre à toutes vos questions. Inscrivez-vous ! ...

  • Comment concilier l’évolution du stationnement et les usages de l’espace public

    Pour répondre à de multiples enjeux sur la mobilité, le partage de l'espace public, le changement climatique et la pollution de l'air, la Ville de Paris est confrontée à réinterroger l'organisation des espaces de stationnement. L'APUR vient de publier une ...

  • Votre actu juridique du 7 au 13 juin 2019

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 7 et le 13 juin 2019. ...

  • Eaux pluviales : des recommandations pour structurer le service

    Mettre en place ou réorganiser le service public de gestion des eaux pluviales : les collectivités sont confrontées à cette obligation avec l'évolution législative récente (définition de la compétence, transfert obligatoire ou volontaire aux EPCI …). Pour ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP