logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/336588/le-loiret-a-evalue-son-patrimoine-a-sa-valeur-marchande/

PATRIMOINE IMMOBILIER
Le Loiret a évalué son patrimoine à sa valeur marchande
Christine Berkovicius | A la Une finances | Actu experts finances | Bonnes pratiques finances | Régions | Publié le 17/03/2015 | Mis à jour le 26/06/2015

Le département du Loiret vient de boucler l'évaluation de son patrimoine immobilier à sa valeur de marché, soit 232 millions d'euros. Une démarche encore inédite pour une collectivité, qui devrait permettre au conseil général d'optimiser la gestion de ses biens.

Le département du Loiret s’est engagé depuis quelques mois dans une démarche novatrice : faire évaluer son patrimoine immobilier – hors routes – à sa valeur marchande et non pas à sa valeur nette comptable comme c’est l’usage.
« L’Etat l’a déjà fait, dans une logique de cession de ses biens. Pour nous, l’enjeu est différent. Il s’agit d’aboutir à une gestion dynamique du patrimoine, qui ait sa vraie place dans la stratégie financière de la collectivité », explique le directeur général des services, Jean-Charles Manrique, à l’origine de cette évaluation dont les résultats ont été présentés aux élus le 12 mars lors de la dernière session du conseil général.

Le travail s’annonçait complexe, car la liste des biens du conseil général ressemble à un inventaire à la Prévert : trois châteaux, dont Gien et Sully-sur-Loire, un aéroport, un laboratoire, des collèges, un centre de vacances, des forêts, des ...