Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financement

Angers trouve une bouffée d’oxygène avec la Caisse des dépôts

Publié le 16/03/2015 • Par Fabienne Proux • dans : Actu experts finances, Bonnes pratiques finances

La ville d’Angers et Angers Loire métropole viennent de signer une convention de partenariat avec la Caisse des dépôts afin notamment de libérer leurs capacités d’emprunts indispensables pour engager les projets structurants envisagés d’ici à 2020.

Les programmes angevins sont ambitieux mais les contraintes financières énormes. Aussi le deal conclu avec la Caisse des dépôts permet d’envisager l’avenir un peu plus sereinement. Deuxième ligne de tramway, nouveaux quartiers d’affaires, programme urbain Angers Cœur de Maine pour la réhabilitation des berges de la Maine, nouvelle patinoire, trois programmes de rénovation urbaine… Angers (Maine-et-Loire, 149 000 hab.) et Angers Loire métropole (33 communes, 270 000 hab.) ambitionnent d’investir un milliard d’euros d’ici à 2020 pour assurer le développement du territoire.

Sauf que les deux collectivités ont des finances exsangues plombées non seulement par une dette conséquente (10 ans de capacité de désendettement et 9,7 millions d’euros d’autofinancement net pour la ville ; respectivement moins de 7 ans et 28,7 millions d’euros pour l’agglomération), mais également les avances de trésorerie d’une dizaine de millions par an à fournir à la Sodemel, la SEM chargée de ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Angers trouve une bouffée d’oxygène avec la Caisse des dépôts

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement