Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Personnes âgées

Loi Vieillissement : un bilan et des pistes pour l’avenir

Publié le 09/12/2016 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Personne âgée-Senior-UNE
Dmitry Berkut / www.dimaberkut.com
C’est une ministre franche et directe qui est venue présenter, dans le cadre d’une rencontre avec les journalistes de l’AJIS, le bilan des réformes attachées à son portefeuille. Pascale Boistard, secrétaire d’État aux Personnes âgées, se félicite que la moitié des décrets de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, soit parue. Elle relève la pérennité du financement via la Casa, et un coût des mesures nouvelles entièrement compensé par l’État. Consacrés dans leur chef de filât de l’APA, les départements sont invités à s’investir pour préserver les droits des personnes âgées. Le droit des proches aidants est opérationnel. L’enveloppe du fonds d’appui pour l’aide à domicile dotée de 50 millions d'euros sera partagée entre les départements qui s’engagent sur le guide des bonnes pratiques. Pascale Boistard compte prendre des mesures sur la maltraitance financière, le baluchonnage au cours du premier trimestre 2017. Quant aux perspectives du prochain quinquennat, le sujet des Ehpad auxquels la fongibilité des budgets donnera d’ores et déjà davantage de souplesse, et le second volet de la LASV lui semblent incontournables. Le système de solidarité devra être révisé annonce-t-elle.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« L’Assemblée des départements de France (ADF) a voulu que les départements soient pilotes du secteur des personnes âgées, ils le sont », a rappelé la ministre. Les 740 millions d’euros de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa) financent les mesures de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (LASV) du 28 décembre 2015.

Les départements doivent préserver les droits des personnes âgées

Elle attend donc avec fermeté que le texte, entré en vigueur le 1er mars 2016, soit appliqué partout sur le territoire « pour préserver les droits des personnes âgées ». Disant comprendre que certains départements soient « réticents » ou aient « peur de la nouveauté », la ministre a invité les retardataires et les réfractaires à « cesser la politique politicienne ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Loi Vieillissement : un bilan et des pistes pour l’avenir

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement