Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Le comité Miss France regrette la remise de chèques par la commune d’Alès aux lauréates de Miss Alès Cévennes

Marketing

Le comité Miss France regrette la remise de chèques par la commune d’Alès aux lauréates de Miss Alès Cévennes

Publié le 09/03/2010 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

La remise par la mairie d’Alès de chèques de 1 000, 600 et 400 euros à Miss Alès Cévennes 2010 et à ses deux dauphines n’a pas du tout plu à la présidente du comité Miss France.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Pour Geneviève de Fontenay, qui n’était pas présente à la cérémonie du 27 février, le don d’argent est contre l’éthique du concours et remettrait en cause l’élection alésienne.
La ville d’Alès s’étonne en rappelant que des chèques avaient déjà été attribués lors de l’élection 2009. Cette polémique est ridicule. Le comité régional Miss France était parfaitement au courant, souligne le directeur du cabinet du maire Max Roustan, Christophe Rivenq. Qui ajoute : La ville a payé 4 000 euros la présence de Miss France 2010 à Alès et Mme de Fontenay demande 2 000 euros pour participer à une élection locale.

C’est la commune qui a organisé la soirée de gala, durant laquelle 800 personnes ont rempli le Parc des Expositions de Méjanne-les-Alès. 11 candidates ont concouru. Ce n’est pas le montant des gains, modeste, qui attire les candidates, mais leur rêve de devenir Miss France, estime Christophe Rivenq. Pour la ville, c’est une belle soirée qui attire beaucoup de monde. Les 800 places du dîner de gala à 30 euros sont parties en deux jours.

Selon la mairie d’Alès, les chèques doivent être considérés comme des défraiements qui vont les aider à finir leurs études. La gagnante 2010 est en année préparatoire d’école de commerce. En outre, il me paraît juste de leur offrir ce défraiement, car Miss Alès Cévennes et les deux autres gagnantes s’engagent à participer, pour la ville d’Alès, à 15 manifestations par an, comme la semaine cévenole en mars, la féria de l’Ascension, le carnaval et les festivals d’été…

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le comité Miss France regrette la remise de chèques par la commune d’Alès aux lauréates de Miss Alès Cévennes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement