Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Tribune] Citoyenneté

Le pouvoir d’agir favorise l’émergence d’un capital social – Guillaume Coti, coordinateur du collectif Pouvoir d’agir

Publié le 02/12/2016 • Par laredaction • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Guillaume_COTTI-Collectif Pouvoir d'agir-UNE
D.R.

À Poitiers, des habitants d’un quartier HLM ont créé un centre de santé en gestion associative pour l’accès aux soins et à la prévention.

À Poissy, c’est un collectif de locataires qui refuse la démolition du quartier et obtient sa réhabilitation complète.

À Grenoble, une « Alliance citoyenne » fédère les habitants face à des administrations ou des entreprises.

À Paris, ce sont des résidents de CHRS qui créent l’association « Dignité » et organisent des formations pour les personnes accueillies en hébergement d’urgence.

Ces différents acteurs ont tous en commun de miser sur les ressources et les potentiels d’action des citoyens et ils ont développé des outils et des méthodes pour renforcer et développer leur « pouvoir d’agir ». Ce terme désigne la possibilité pour une personne d’exercer un plus grand contrôle sur ce qui se révèle important pour elle et ses concitoyens.

Promouvoir le développement de ce « pouvoir d’agir », c’est évoluer vers une société au sein de laquelle les personnes sont toutes considérées comme capables d’apporter leur contribution et soutenues dans leurs initiatives. C’est reconnaître les savoirs d’usage et d’expérience, favoriser l’émergence d’un capital social et l’émancipation individuelle et collective.

L’époque actuelle met la société française au défi des multiples crises qui la traversent. Derrière celles-ci, s’amorcent en réalité des transitions, et celle que nous devons opérer sur les plans politique et institutionnel est importante : ne nous privons pas de l’énergie et de la formidable créativité de la société civile et des individus et construisons dès aujourd’hui des politiques publiques qui favorisent le pouvoir d’agir des citoyens.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le pouvoir d’agir favorise l’émergence d’un capital social – Guillaume Coti, coordinateur du collectif Pouvoir d’agir

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement