logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/327504/vers-une-obligation-de-renseigner-le-systeme-dinformation-de-lonema/

EAU & ASSAINISSEMENT
Vers une obligation de renseigner le système d’information de l’Onema ?
Laurence Madoui | A la une | actus experts technique | France | Publié le 18/02/2015

Tout en produisant des données présentées comme « robustes », l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement peine à recueillir celles issues des petits services. Il est question de rendre obligatoire le remplissage des cases sur la qualité et le coût des services, qui seront ainsi évalués au plus juste.

De 0 à 100 % : c’est la fourchette dans laquelle varie, d’un département à l’autre, le niveau de réponse aux paramètres à renseigner dans le Système d‘information des services publics de l’eau et de l’assainissement (Sispea), piloté par l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema). Cet Observatoire reste en effet ignoré de la moitié des quelque 35 000 services publics locaux, selon le rapport 2014 de l’Onema portant sur les données de 2011.

Les petits services font dans la discrétion – Représentant environ 15 % de la population, ces services plutôt effacés sont gérés très majoritairement à l’échelle communale, par des régies de petite taille (1 100 hab. en moyenne). Pour l’eau potable comme pour l’assainissement, les ...

POUR ALLER PLUS LOIN