TECHNOLOGIE

La guerre des puces RFID fait rage dans les déchets

| Mis à jour le 20/02/2015
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Sirtom de la région de Chagny

L’ultra-haute fréquence est récemment arrivée sur le marché de la tarification incitative, monopolisé jusqu’alors par la basse et la haute fréquence. Pour ses fabricants, elle est plus fiable, plus facile d’installation et beaucoup moins chère. Pour ses concurrents, on manque de retours d’expériences. Techni.Cités a tenté de démêler le vrai du faux.

Aujourd’hui, la technologie RFID connue pour identifier les bacs à déchets dans le cadre de la tarification incitative utilise trois gammes de fréquence : la basse fréquence (125 ou 134,2 kilohertz), la haute fréquence (13,56 MHz) et ­l’ultra-haute fréquence (UHF, 868 MHz).

La basse fréquence à 125 kHz majoritairement utilisée est la norme de référence. La distance de lecture pour cette fréquence va jusqu’à 4 cm maximum. La haute fréquence permet la lecture jusqu’à une dizaine de cm ; la puce est similaire, mais l’antenne de lecture est différente. L’UHF peut, elle, porter jusqu’à plusieurs mètres.

 

La basse et la haute fréquence au niveau européen

À ce jour cependant, deux seules fréquences sont normalisées au niveau européen depuis août 2006 : la basse et la haute (EN 14803). Un débat houleux a eu lieu et l’UHF n’a pas été retenue pour l’instant en raison des risques d’erreur de lecture due à la distance, d’une part, et aux perturbations métalliques, d’autre part.

Testée ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Le futur label sur l’économie circulaire testé dans une interco modèle

    Reconnue pour sa politique énergétique, la communauté urbaine de Dunkerque (Nord) rationalise sa gestion des flux de déchets et matières. ...

  • Nouvelles règles pour le traitement des biodéchets

    Le traitement biologique des biodéchets produits par les ménages et collectés par la collectivité doit répondre à une réglementation qui a évolué en 2018. Le retour au sol du résidu obtenu relève soit d’une logique « produit » (normalisé ou ...

  • Dix lauréats pour les Trophées de l’ingénierie territoriale

    Dix Trophées de l’ingénierie territoriale ont été remis, mardi 20 novembre, sur le salon des Maires et des collectivités locales. Ce prix est coorganisé par les magazines Techni.Cités et la Gazette des communes, avec les soutiens de FluksAqua, Suez et Eurofins ...

  • Les espaces verts, atout santé des villes

    Chaque euro investi dans les espaces verts et la végétalisation de la ville est un gain pour son attractivité. C’est aussi une baisse de plusieurs pathologies... Avec chaque mètre carré de nature gagné sur l’asphalte, le bien-être et la santé mentale des ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP