TECHNOLOGIE

La guerre des puces RFID fait rage dans les déchets

| Mis à jour le 20/02/2015
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Sirtom de la région de Chagny

L’ultra-haute fréquence est récemment arrivée sur le marché de la tarification incitative, monopolisé jusqu’alors par la basse et la haute fréquence. Pour ses fabricants, elle est plus fiable, plus facile d’installation et beaucoup moins chère. Pour ses concurrents, on manque de retours d’expériences. Techni.Cités a tenté de démêler le vrai du faux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Aujourd’hui, la technologie RFID connue pour identifier les bacs à déchets dans le cadre de la tarification incitative utilise trois gammes de fréquence : la basse fréquence (125 ou 134,2 kilohertz), la haute fréquence (13,56 MHz) et ­l’ultra-haute fréquence (UHF, 868 MHz).

La basse fréquence à 125 kHz majoritairement utilisée est la norme de référence. La distance de lecture pour cette fréquence va jusqu’à 4 cm maximum. La haute fréquence permet la lecture jusqu’à une dizaine de cm ; la puce est similaire, mais l’antenne de lecture est différente. L’UHF peut, elle, porter jusqu’à plusieurs mètres.

 

La basse et la haute fréquence au niveau européen

À ce jour cependant, deux seules fréquences sont normalisées au niveau européen depuis août 2006 : la basse et la haute (EN 14803). Un débat houleux a eu lieu et l’UHF n’a pas été retenue pour l’instant en raison des risques d’erreur de lecture due à la distance, d’une part, et aux perturbations métalliques, d’autre part.

Testée ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Des forêts urbaines en germe

    Des projets de forêt urbaine émergent, notamment des microforêts participatives inspirées de la méthode du japonais Miyawaki. Cette nouvelle tendance est également l’opportunité de développer une trame verte urbaine riche en services écosystémiques. ...

  • « L’appétit des collectivités pour les véhicules autonomes reste entier »

    Patricia Villoslada, directrice des systèmes de transport autonome chez Transdev décrypte pour La Gazette les défis de la nouvelle réglementation française qui ouvre la voie aux voitures, navettes et camions autonomes sur routes dès 2022. ...

  • Financement des transports publics : les élus en communion avec le rapport Duron

    Les associations d’élus sont satisfaites des principales recommandations du rapport Duron sur le financement du modèle économique des transports collectifs remis le 13 juillet dernier au Premier ministre, Jean Castex. ...

  • Plantes invasives : un état des lieux inquiétant

    38 millions d’euros par an en France, c’est le coût de la pullulation de certaines espèces exotiques, pointe la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la prolifération des plantes invasives et les moyens pour endiguer cette situation, qui a ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP