BATIMENT - SANTE

Un bailleur social emploie les grands moyens pour éradiquer les punaises de lit

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Les punaises de lit ayant envahi deux immeubles nantais – une propagation sans précédent –, Nantes habitat a dû faire appel à une entreprise spécialisée pour « nettoyer » 200 logements. Avec la mondialisation touristique et la baisse du niveau de nocivité des détergents, ces insectes résistants occupent un boulevard qui les mène jusqu’à notre peau, dont elles raffolent...

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Elles sont, assurent les spécialistes, très endurantes. Les punaises de lit n’ont pas la mauvaise réputation des hideux cafards qui déambulent dans nos cuisines mais elles piquent, se nourrissent du sang humain ou d’animaux domestiques, et savent trouver refuge dans des recoins avant de revenir régulièrement à la charge.

Rue du Québec, au nord de Nantes, les habitants de deux tours ont éprouvé ce régime dictatorial de la piqûre, pendant deux ans, et ont été obligés d’en référer aux bailleurs afin que ces derniers endiguent un phénomène en progression constante. « Parmi ces 199 logements, 10 % étaient très fortement infestés, 30 à 40 % n’avaient rien. Le reste, 50 à 60 %, un peu ou moyennement », précise Gérard Allain, responsable de l’agence Cartier à Nantes habitat qui gère ces deux tours. Comment expliquer une si facile propagation ? « Les punaises semblent s’être répandues par les parties communes et les gaines techniques », ajoute le responsable.

La société nantaise Bug Busters, en ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Des forêts urbaines en germe

    Des projets de forêt urbaine émergent, notamment des microforêts participatives inspirées de la méthode du japonais Miyawaki. Cette nouvelle tendance est également l’opportunité de développer une trame verte urbaine riche en services écosystémiques. ...

  • « L’appétit des collectivités pour les véhicules autonomes reste entier »

    Patricia Villoslada, directrice des systèmes de transport autonome chez Transdev décrypte pour La Gazette les défis de la nouvelle réglementation française qui ouvre la voie aux voitures, navettes et camions autonomes sur routes dès 2022. ...

  • Financement des transports publics : les élus en communion avec le rapport Duron

    Les associations d’élus sont satisfaites des principales recommandations du rapport Duron sur le financement du modèle économique des transports collectifs remis le 13 juillet dernier au Premier ministre, Jean Castex. ...

  • Plantes invasives : un état des lieux inquiétant

    38 millions d’euros par an en France, c’est le coût de la pullulation de certaines espèces exotiques, pointe la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la prolifération des plantes invasives et les moyens pour endiguer cette situation, qui a ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP