logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/32451/ville-et-banlieue-marc-vuillemot-sante/

[ENTRETIEN] QUARTIERS PRIORITAIRES
« Les agences régionales de santé doivent plus s’impliquer dans les contrats de ville » – Marc Vuillemot, président de Ville et Banlieue
Stéphane Menu | A la Une santé social | Actu expert santé social | Publié le 25/11/2016

Marc Vuillemot, 59 ans, natif de Toulon, a occupé des responsabilités associatives auprès des jeunes à La Seyne-sur-Mer. Il est maire de la deuxième ville du Var en termes d’habitants (64 500) depuis 2008 et membre du Parti socialiste. Il occupe les fonctions de président de Ville et Banlieue depuis juin 2015.

« Ville et Banlieue » publie 31 propositions visant à interpeller les prétendants à l’élection présidentielle. Sur la santé, vous reprochez notamment aux agences régionales de santé (ARS) de ne pas prendre en compte la spécificité des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ?

Il est de plus en plus compliqué de maintenir des médecins libéraux dans les quartiers « politique de la ville ».

À La Seyne-sur-Mer, la plus grande maternité du département, comptabilisant 1 500 accouchements chaque année, a été fermée.

Les ARS ne manifestent aucune discrimination positive dans les quartiers prioritaires, et ce malgré l’accord triennal paraphé par l’ancien ministre de la Ville, ...

REFERENCES

  • 31 propositions aux prétendants à l’élection présidentielle, Ville et banlieue.