logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/324358/francois-baroin-bercy-a-eu-la-main-trop-lourde-sur-les-dotations/

INTERVIEW EXCLUSIVE
François Baroin : « Bercy a eu la main trop lourde sur les dotations »
Cédric Néau | A la Une finances | Actu experts finances | Publié le 10/02/2015

François Baroin, nouveau président de l'Association des maires de France, rencontrera Manuel Valls le 5 mars pour discuter de l'impact de la baisse des dotations sur l'investissement local. Lors de cette réunion d'urgence, il espère faire prévaloir une lecture plus politique de l'effort demandé au bloc communal. L'intégralité de cet entretien avec François Baroin sera publiée dans la Gazette du 16 février.

La bataille contre la baisse des dotations n’est-elle pas perdue ?

Non, elle commence ! Cet argent est celui que l’Etat doit aux collectivités. Ce ne sont pas des subventions. Le gel des dotations est une chose, alors que demander un effort qui représente sur trois ans plus de la moitié de la totalité d’un an d’investissement public d’un pays comme la France, c’est inatteignable.

Pourquoi jugez-vous cette baisse dangereuse pour l’économie française ?

Cette mesure est strictement budgétaire. Je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas eu de mesure d’impact économique. Et je ne parle pas de l’accélération du risque que la réduction des dotations fait peser sur les comptes des collectivités, qui basculeront dans le rouge dans dix-huit mois à deux ans. Il est hors de question que les élus supportent l’impopularité fiscale à la place de l’Etat.
Oui, le combat commence et je n’imagine pas une absence de mouvement du gouvernement sur ce sujet. Nous attendons beaucoup de notre prochaine rencontre à ...