Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

10 ans de la loi Handicap

Accessibilité : place au pragmatisme

Publié le 09/02/2015 • Par Philippe Pottiée-Sperry • dans : Actu expert santé social, France

A l’heure du dixième anniversaire de la loi « handicap » du 11 février 2005, qui devait notamment marquer l’entrée en vigueur de toutes les dispositions en matière d’accessibilité (établissements recevant du public, transports, voirie), le bilan n’est pas glorieux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’heure du dixième anniversaire de la loi « handicap » du 11 février 2005, qui devait notamment marquer l’entrée en vigueur de toutes les dispositions en matière d’accessibilité (établissements recevant du public, transports, voirie), le bilan n’est pas glorieux.

Malgré de réels progrès ces dernières années, l’échéance de 2015 n’aura pas été respectée. La mise en accessibilité reste encore à l’état de vaste chantier. Même si aucune statistique solide n’existe, une grande partie des établissements recevant du public n’est pas aux normes. Trop de retard a été pris au départ, qu’il n’était plus possible de rattraper.

A qui la faute ? Aux collectivités territoriales, lancent les associations de personnes handicapées. A l’Etat, qui n’apporte aucune aide financière, et au contexte de fortes restrictions budgétaires, répondent les collectivités.

Torts partagés – Celles-ci, au premier rang desquelles les communes, ont parfois pratiqué la politique de l’autruche face à l’ampleur de la ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Accessibilité : place au pragmatisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Walter 95

10/02/2015 09h43

Les constats sur la responsabilité des uns et des autres dans la non-application énergique de cette loi ont été faits. Doit primer maintenant le « pragmatisme » avec la participation de tous: commissions communales, associations multi-handicap, militants à titre personnel ou représentant tel ou tel handicap.
Les AdAp imposent une contrainte aux uns et autres, un calendrier … Que chacun lise les décrets et textes, avant de tout critiquer ou rejeter.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement