Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonctionnaires

Refus illégal de titularisation : indemnisation

Publié le 08/03/2010 • Par Anne-Katell Peton • dans : Jurisprudence, Jurisprudence RH

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Compte tenu des répercussions sur le plan personnel de son refus de titularisation illégal, et des ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Domaines juridiques

3 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Refus illégal de titularisation : indemnisation

Votre e-mail ne sera pas publié

estellebat

09/03/2010 08h49

Et cet élu ? Il peut discréditer un agent qui fait bien son travail simplement parce que sa tête lui déplait sans rien risquer ?

provence-normandie

09/03/2010 08h51

fonctionnaire des finances j’applaudis devant cette position qui met enfin les Maires face à leurs responsabilités.
Y en a marre des contractuels(les) kleenex qu’ont sollicite n’importe quand, pour n’importe quoi (ménage, cantine, remplacement AZEM, …), pour n’importe quel horaire (2/3h disséminées dans la journées ou la semaine).
Ceux-ci sont obligés d’accepter espérant toujours une titularisation qui ne vient jamais et pour cause, ce système est très avantageux pour les Mairies et Communauté de Communes.
Mais ne nous leurrons pas, la titularisation quand elle intervient porte souvent sur un temps très partiel complété par des heures sup non majorées car récupérées au moment ou l’agent n’en a pas besoin ….
Vive les petits rois d’une mandature (ou les secrétaires de mairies tout puissants) et les suivants qui trouvent ça très avantageux et ferment les yeux.

Joseph

09/03/2010 11h10

Bonjour, enfin une réaction parmis des milliers (…) susceptible de redonner du courage aux lauréats des concours qui n’ont comme seule solution que de chercher un poste à l’étranger après avoir été reçus-collés … Il y a des économies et choix dichotomiques de recrutement qui pourraient alourdir lourdement les budgets des collectivités territoriales car avoir peur des compétences a des incidences sur l’avenir.
Bien cordialement

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement