logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/323445/vers-quel-cadre-demploi-les-diplomes-en-urbanisme-doivent-ils-sorienter/

CONCOURS D’INGÉNIEUR TERRITORIAL
Vers quel cadre d’emploi les diplômés en urbanisme doivent-ils s’orienter ?
Jean-Marc Joannès | Réponses ministérielles | Réponses ministérielles RH | Publié le 19/02/2015 | Mis à jour le 06/02/2015

L’accès au concours de recrutement des ingénieurs territoriaux est conditionné à la détention d’un diplôme d’ingénieur, d’architecte, de géomètre-expert ou d’un diplôme d’un niveau équivalent à cinq années d’études supérieures sanctionnant une formation scientifique ou technique.

La commission nationale d’équivalence des diplômes veille au respect de ce critère « scientifique et technique » du diplôme d’urbaniste en s’appuyant notamment sur la jurisprudence du Conseil d’Etat.

Pour les titulaires de diplômes en urbanisme ne répondant pas à ce critère, une spécialité supplémentaire d’urbanisme et de développement des territoires, a été ouvert dans le cadre d’emploi des attachés territoriaux, qui relève également de la catégorie A, et est plus adaptée à leur profil. Ainsi, en fonction des caractéristiques de leur formation et du niveau de leur diplôme, les diplômés en urbanisme ont vocation à s’orienter vers l’un ou l’autre de ces cadres d’emplois.

En outre, l’évolution des compétences des collectivités territoriales, explique, notamment, que le nombre de postes ouverts aux concours soit plus important pour le concours d’ingénieur territorial que pour celui d’attaché.

REFERENCES