Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Service public

Les postiers vendéens, nouveaux acteurs de la transition énergétique

Publié le 03/02/2015 • Par David Picot • dans : Actu Emploi, Régions

Le conseil général de la Vendée et La Poste ont signé un partenariat incluant la réalisation de « pré-diagnostics énergétiques gratuits », par des facteurs. L’objectif affiché est de sensibiliser la population aux économies d’énergie. Mais l’initiative provoque la colère des architectes.

En Vendée, le facteur va bientôt sonner deux fois : une première pour livrer le courrier et une seconde pour proposer des « pré-diagnostics énergétiques gratuits » ! Dès mars 2015, les postiers des intercommunalités de Challans (6 communes, 30 000 habitants) et de Fontenay-le-Comte (20 communes, 32 000 habitants) sensibiliseront les habitants aux économies d’énergie. Ils agiront sur rendez-vous après avoir glissé un dépliant dans la boite à lettres.

Leur objectif sera de recueillir des informations sur le logement (date de construction, type de chauffage, nombre de pièces, d’occupants…) avant d’établir des recommandations sur d’éventuels travaux à conduire pour consommer moins d’énergie. Ils renseigneront aussi sur les aides financières existantes. D’ici la fin de l’année 2015, ce pré-diagnostic sera proposé à 7 000 propriétaires de maisons individuelles.

Cette opération est née d’un partenariat signé en décembre 2014 entre le conseil général de Vendée et La Poste. « ‘Il s’agit d’une expérimentation », insiste Bernard Perrin, maire d’Aizenay, élu chargé du déploiement du plan départemental « Vendée Energies Nouvelles » dans lequel s’inscrit cette initiative. Les agents de la Poste émettront des recommandations en droite ligne de celles de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la Maîtrise d’énergie n.d.l.r.). Ensuite, libre à chacun de faire réaliser des travaux. Car nous souhaitons aussi mobiliser les artisans. L’objectif serait que les facteurs obtiennent un rendez-vous sur deux, soit environ 3 500 ».
Ambitieux. Dans ce cas, la démarche pourrait être étendue à l’ensemble du département voire ensuite au niveau national. A condition aussi que les coûts facturés par La Poste aux conseils généraux ne soient pas jugés excessifs.

La Poste repense son modèle

Pour La Poste justement, cette opération constitue une opportunité de diversifier son activité. Reste à savoir comment les facteurs seront formés. Pour l’heure, le service communication précise que « les modalités d’intervention des postiers volontaires (formation, contenu et exploitation des pré-diagnostics,…) sont en train de se définir ».

Alors que l’expérimentation est censée démarrer courant mars 2015, voilà qui ne rassure Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’Ordre des Architectes. « Nous prenons très au sérieux le dossier de la rénovation énergétique des logements. Ce travail ne peut être fait que par des professionnels compétents, assurés, aptes à déterminer les travaux à réaliser, à les hiérarchiser en fonction des budgets et à en assurer le suivi. ». Pour ces raisons, elle a demandé à Ségolène Royal, « de dénoncer ce partenariat ».

Sa demande a peu de chances d’aboutir. Le ministère de l’Ecologie et du Développement durable « réfléchit depuis 18 mois à la meilleure façon de toucher le plus grand public possible sur ces questions de rénovation », nous a-t-il fait savoir. « Il n’est pas question que les facteurs deviennent des spécialistes de ces sujets, mais des ambassadeurs susceptibles de délivrer une information standardisée ».

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les postiers vendéens, nouveaux acteurs de la transition énergétique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement