logo
DOSSIER : Quand les attentats bousculent les politiques de cohésion sociale
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/321080/demunis-les-professionnels-souhaitent-redonner-du-sens-a-la-politique-de-la-ville/

QUARTIERS POPULAIRES
« Démunis », les professionnels souhaitent « redonner du sens » à la politique de la ville
Hugo Soutra | Actu expert Education et Vie scolaire | Actu expert santé social | Actu prévention sécurité | France | Publié le 30/01/2015 | Mis à jour le 04/02/2015

Reçus dans la foulée des attaques des 7, 8 et 9 janvier aux ministères de la Ville puis à celui de l’Education nationale, les professionnels de la politique de la ville ont pu faire part à Patrick Kanner, Myriam El Khomri et Najat Vallaud-Belkacem de leur ressenti d’acteurs de terrain. L’IR-DSU et le réseau Amadeus réagissent désormais aux premières pistes de réflexion du gouvernement, notamment en matière de mixité sociale ou de réorientation des contrats de ville. Ils érigent en priorité la lutte contre les discriminations, la mobilisation du droit commun et la participation citoyenne.

La réaction des professionnels de la politique de la ville aura été immédiate. Au lendemain de l’attentat frappant Charlie Hebdo, soit le jour de l’assassinat d’une policière municipale à Montrouge et la veille de l’attaque perpétrée contre un supermarché casher à Vincennes, le réseau Amadeus et l’Inter-réseaux du développement social urbain (IRDSU) étaient conviés à une réunion avec les ministres Patrick Kanner et Myriam El Khomri.

De retour au sein de leurs collectivités, tous ont ensuite ressenti le besoin d’échanger avec leurs agents œuvrant dans les quartiers populaires ainsi qu’avec les élus et les associations. Habitués à côtoyer les difficultés sociales et les phénomènes de déclassement, Patrice Allais se dit pourtant « démuni » face aux évènements récents.

« Comment des jeunes qui ont grandi auprès des institutions de la République, dans un quartier concerné par la politique de la ville puis via l’aide sociale à l’enfance, basculent ainsi dans l’extrémisme religieux  ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN