Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Exclusion

Les accueils de jour peinent à trouver leur financement

Publié le 27/10/2016 • Par Eric Larpin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, Dossier Santé Social

SDF-Pauvreté-UNE
pixarno - Fotolia
Avec l’augmentation du nombre de personnes dans la rue, les accueils de jour voient leurs missions se multiplier. Mais les budgets alloués à l’exclusion n’arrivent pas à rattraper la montée de la grande précarité. Le colloque organisé par la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale et la Fondation Abbé-Pierre sur le thème « Exclusion, pauvreté, invisibilité, quels défis pour les accueils de jour « a montré que ces lieux « derniers endroits où l’on va, lorsqu’on n’a plus d’endroit où aller » selon les mots de Ségolène Neuville, étaient paradoxalement mal connus. Le fonds supplémentaire pour l’insertion et le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi associatif pourraient donner un coup de pouce pour renforcer leur action.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cette année, la Journée mondiale du refus de la misère et la Semaine des solidarités, qui y est associée en France, ont jeté un éclairage particulier sur les accueils de jour, « ces derniers endroits où l’on va, lorsqu’on n’a plus d’endroit où aller », comme l’a joliment dit Ségolène Neuville, secrétaire d’État en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion. Elle était présente ce jeudi 20 octobre au colloque organisé à Paris par la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars) et la Fondation Abbé-Pierre sur le thème : exclusion, pauvreté, invisibilité, quels défis pour les accueils de jour ?

Augmentation du nombre de sans-domicile fixe

Si la ministre a souligné que les crédits octroyés aux points d’accueil de jour avaient ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les accueils de jour peinent à trouver leur financement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement