Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Concours

10 conseils méthodologiques pour bien préparer les concours de la fonction publique

Publié le 05/01/2018 • Mis à jour le 17/09/2020 • Par Jean-François Paris • dans : Conseils méthodologiques

concours_une
alphaspirit - Fotolia.com
Réussir un concours de la fonction publique est une entreprise difficile qui nécessite une préparation solide. Pour commencer, quelques conseils méthodologiques de portée générale, mais essentiels.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

1. Documentez-vous sur l’univers de la fonction publique

Vous devez connaître votre futur environnement de travail. La grande maison que vous souhaitez habiter, la fonction publique, possède trois grandes pièces :  la fonction publique de l’Etat, la fonction publique hospitalière et la territoriale. Les fonctionnaires, eux, sont classées en trois catégories : les catégories A (cadres sup’), B (cadres) et C (ouvriers et employés).

On distingue trois catégories de concours : externes, internes et de troisième voie (ou troisièmes concours).

En outre, une connaissance des rouages de la fonction publique est toujours appréciée par les jurys, lors des épreuves orales.

2. Dessinez votre profil candidat

Faites le point sur vos diplômes, formations et expériences professionnelles. Tenez compte de vos engagements associatifs. « Cartographiez » vos domaines de compétences. Vous n’avez pas le diplôme requis : pensez à la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP), qui est une épreuve de concours, à la validation des acquis de l’expérience (VAE), qui débouche sur une certification, ou aux concours de troisième voie, ouverts aux salariés du privé expérimentés notamment.

3. Une « prépa », un bon investissement

Si vous êtes issu d’un milieu modeste et que vous êtes très bon élèves, sachez qu’il existe des classes préparatoires intégrées qui préparent aux concours d’entrée dans de grandes écoles de la fonction publique. Cette formule n’existe toutefois que pour la fonction publique de l’Etat.

Différents instituts dispensent des formations aux concours de la fonction publique : les instituts de préparation à l’administration générale (IPAG) et les centres de préparation à l’administration générale (CPAG) notamment. Si l’on n’a pas le niveau exigé pour s’inscrire dans ces établissements, on peut se tourner vers des organismes comme le CNED. La plupart de ces formations sont relativement chères.

Pour les concours de la fonction publique territoriale, dans la filière administrative notamment, on pourra faire le choix d’une (ou de plusieurs) prépas de Carrieres-publiques.com, plus abordables.

4. Choisissez le « bon » concours de la fonction publique

Sélectionnez l’information « à la source » en visitant les forums métiers, les Salons emploi où les administrations sont présentes.

Consultez les fiches métiers et concours des sites spécialisés, comme LaGazette.fr et Emploipublic.fr.

Rencontrez les professionnels RH des centres départementaux de gestion de la fonction publique territoriale. Si possible, interrogez des agents en poste pour vous faire une idée « de l’intérieur » et mettre en adéquation votre profil avec le poste que vous convoitez.

5. Organisez votre nouvelle vie de candidat, et anticipez !

Un concours représente un gros investissement en temps, en énergie, et financier. Vous devez anticiper une nouvelle organisation axée sur sa préparation : prévoir des moments d’étude et d’exercice, un budget pour l’achat d’ouvrages, de supports de cours, la participation à des formations et des forums. Votre vie familiale et sociale sera affectée pendant plusieurs mois. Prévenez votre entourage afin de vous placer dans les meilleures conditions.

Identifiez les personnes qui pourront vous aider : anciens candidats, fonctionnaires en poste, etc.

6. Restez motivé jusqu’au jour des épreuves

La préparation est une course de fond. Au moins une année s’écoule entre les premières recherches et le début des épreuves. Pendant tout ce temps, il faut maintenir la motivation intacte pour absorber les instants de découragement qui jalonnent le parcours. Une bonne information et une bonne préparation intégrant les nombreuses contraintes, permettent de maintenir un niveau de motivation constante.

7. Listez les objectifs de la préparation, point-clé de la réussite

En phase de préparation, vous devez remplir plusieurs objectifs :

  • acquérir les savoirs liés au(x) programme(s) du ou des concours,
  • maîtriser les méthodes pour répondre aux épreuves écrites et aux entretiens avec le jury,
  • développer une culture générale du futur métier,
  • acquérir la « culture du service public » et des institutions,
  • prendre confiance en vous pour aborder les épreuves sereinement.

8. Apprenez par cœur le programme et les épreuves des concours

Deux priorités absolues pour votre préparation :

  • connaître parfaitement le contenu du programme
  • et maîtriser la réalisation des épreuves écrites (méthodologie) et orales grâce à un entraînement spécifique.

9. Culture générale : suivez l’actu et partagez

Les sujets des concours sont en lien avec l’actualité de moyen terme. Outre les connaissances professionnelles, ils nécessitent une culture générale à jour.

Prenez l’habitude de lire la presse et la presse spécialisée tous les jours, de consulter des ouvrages et des fiches synthétiques de « culture gé », de participer à des groupes de travail, etc. Vous serez sûr de rester « à la page ».

10. Ne restez pas isolé

  • Travailler seul avec des livres et des annales est à proscrire.
  • Partagez l’expérience des personnes qui préparent d’autres concours.
  • Rencontrez des candidats qui ont réussi.

Bref, la préparation sera plus légère si elle est mutualisée.

Références

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Compétences numériques des agents territoriaux : état des lieux inédit et voies d’amélioration

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

10 conseils méthodologiques pour bien préparer les concours de la fonction publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement