Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Patrimoine

Nancy et Ferré Hotels se réconcilient pour redorer le Grand Hôtel de la Reine

Publié le 26/01/2015 • Par Pascale Braun • dans : Régions

Laurent Hénart, maire UDI de Nancy, et Didier Ferré, président du groupe Ferré Hotels, s’investiront conjointement dans la relance du Grand Hôtel de la Reine, 4 place Stanislas. Le protocole qui sera présenté au conseil municipal le 13 avril 2015 met fin à un contentieux juridique remontant à 2008, qui plaçait les deux parties dans l’impasse.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après des années de discorde, la mairie de Nancy et le groupe Ferré Hotels ont convenu fin janvier d’un vaste programme d’extension et de restauration du Grand Hôtel de la Reine. Implanté en bordure de la place Stanislas, au cœur du périmètre Unesco de Nancy, l’établissement gagnera 3 000 m2 grâce à l’adjonction d’un autre bâtiment historique appartenant à la ville. L’hôtel doublera ainsi sa capacité pour la porter à 80 chambres environ et vise une cinquième étoile – une consécration que n’a pour l’heure obtenue qu’un seul hôtel lorrain.

L’annonce met un terme plusieurs années de conflit sans merci. En 2008, la ville a intenté une première procédure contre le groupe hôtelier, qui avait fermé son service de restauration. Elle a obtenu en en première instance la résiliation du bail, mais a été a été déboutée en appel le 8 octobre 2014 par 5ème chambre commerciale de la cour d’appel de Nancy. La ville a aussitôt engagé un pourvoi en cassation tandis que le groupe Ferré intentait une action en justice pour réclamer une indemnité d’éviction.

« Travailler à un projet commun »

«  A ce stade, les deux partenaires se trouvaient dans une impasse. Le bon sens l’a finalement emporté. Nous avons trouvé la base d’un accord permettant de sortir des procédures, puis de travailler à un projet commun », se réjouit Stéphane Rozzi, directeur général adjoint  et directeur du pôle Ressources internes de la Vile de Nancy.

L’arrêt des procédures ne pourra intervenir qu’après validation du conseil municipal du 13 avril prochain.  Le protocole conventionnel qui y mettra un terme débouchera soit sur la création d’une société d’économie mixte, soit sur la rédaction d’un bail de droit privé.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nancy et Ferré Hotels se réconcilient pour redorer le Grand Hôtel de la Reine

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement