Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Lutte contre les inégalités : Manuel Valls annonce un comité interministériel début mars

Politique de la ville

Lutte contre les inégalités : Manuel Valls annonce un comité interministériel début mars

Publié le 22/01/2015 • Par avec l'AFP Hugo Soutra • dans : France

Manuel Valls a annoncé jeudi 22 janvier la tenue, début mars, d'un comité interministériel consacré à la lutte contre les inégalités dans les "quartiers prioritaires." Le premier ministre a laissé entendre que les politiques de peuplement pourraient être réorganisées pour lutter contre la "ghettoïsation." En attendant, il a annoncé la tenue d'une "phase de débats" associant notamment les élus locaux pour déterminer comment "rendre nos politiques publiques plus visibles et plus concrètes" dans ces territoires de relégation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Je réunirai début mars un comité interministériel consacré à la lutte contre les inégalités, au combat pour l’égalité » dans les quartiers sensibles des grandes villes ou de leurs banlieues mais pas seulement, a indiqué le Premier ministre. »La société française est fracturée, divisée, et pas seulement depuis dix jours, ni même dix ans. Ces fractures sociales et culturelles s’étendent dans le périurbain, le monde rural, et aussi les villes moyennes. »

Il s’exprimait jeudi 22 janvier à Matignon en introduction des mesures annoncées par sa ministre de l’Education dans le cadre de la « grande mobilisation » déclenchée après la vague d’attentats jihadistes en France. « Une question doit être posée. Comment rendre nos politiques publiques plus visibles, plus concrètes, au bénéfice du plus grand nombre? », dans les quartiers populaires, a lancé Manuel Valls.

« Cela « implique un dialogue franc, une parole vraie, de la part de ceux et celles qui mettent en oeuvre ces politiques comme de ceux qui doivent en bénéficier. » Ce comité intermnistériel se tiendra après une « phase de débats », dont l’organisation a été confiée à Patrick Kanner, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que Myriam El-Khomri, secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville.

Les deux ministres, également élus locaux dans le Nord et à Paris, sont invités à « se saisir à bras le corps d’un chantier de mobilisation des ministères, des administrations, des parlementaires, des élus locaux, des associations et des populations », a exhorté le Premier ministre.

« Beaucoup a été fait en termes de concertation mais il faut poursuivre, a souligné Manuel Valls. Il faut, là aussi, que les bouches s’ouvrent et qu’il y ait un vrai dialogue et qu’on pose les bons diagnostics, en particulier dans les quartiers populaires. […] Là encore, posons nous les bonnes questions. L’objectif de nos politiques publiques a toujours été de fabriquer de l’égalité pour tous » a rappelé l’ancien maire d’Evry.

« La politique de la ville, la rénovation urbaine a-t-elle permis de contrer la ségrégation, d’éviter le repli identitaire, ethnique voire religieux, de faire reculer le chômage, les discriminations et le racisme ? Nos politiques publiques à destination de ces quartiers se sont-elles traduites par un meilleur accès à la culture ? Ont-elle récompensés ceux qui le méritaient ? Il faut savoir tirer les leçons de ce qui ne marche plus ou pas » a réclamé Manuel Valls.

« Nous devons réarmer l’Etat. Accomplir une mobilisation sans précédent », a insisté M. Valls. Sur la base des « réflexions » et « propositions » issues du comité interministériel et des débats qui l’auront précédé, « nous prendrons les décisions qui s’imposent », a dit le Premier ministre.

« C’est vrai sur le plan budgétaire, mais c’est vrai aussi sur les grands axes. Politique du peuplement, pas seulement politique du logement et de l’habitat. Politique du peuplement pour lutter contre la ghettoïsation, la ségrégation. Egalité hommes-femmes, un sujet majeur. Lutte contre la radicalisation, que nous faisons dans d’autres domaines ». « Emploi, bien sûr. Mobilisation aussi des parents, des familles, là où il n’y a souvent qu’un seul parent ».

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lutte contre les inégalités : Manuel Valls annonce un comité interministériel début mars

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement