Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Laïcité

L’AMF avance l’installation de son groupe de travail « Laïcité »

Publié le 21/01/2015 • Par Brigitte Menguy • dans : Actu juridique, France

L’Association des maires de France (AMF) a installé officiellement, mercredi 21 janvier 2015, son groupe de travail « Laïcité ». Au programme : retours d’expériences, bonnes pratiques et conseils aux élus afin de rendre un rapport fin avril.

On a vu la semaine dernière, autour de la ministre Najat Vallaud-Belkacem, les associations d’élus mobilisées pour faire respecter la laïcité. Au-delà des discours et volontés affichés, l’Association des maires de France (AMF) a installé officiellement, mercredi 21 janvier 2015, son groupe de travail « Laïcité », co-présidé par Patrick Molinoz, maire de Vénarey-lès-Laumes et Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône.

Acté lors du 97ème congrès des maires de novembre, ce groupe de travail composé de 18 membres a vu avancer sa date d’installation suite aux tragiques évènements de ces dernières semaines. En effet, selon le vice-président de l’AMF, André Laignel, « le vivre-ensemble commence par le respect du principe de laïcité ».

Les réflexions de ce groupe de travail seront alimentées par les retours d’expériences des maires sur le terrain, tant sur les difficultés rencontrées que sur les initiatives locales mises en œuvre dans les services publics quels qu’ils soient.

Ainsi, tous les thèmes seront abordés : éducation, périscolaire, petite enfance, politique de la ville, formation des agents, financement des lieux de culte, sports, culture… et ce « au-delà des clivages politiques » rassure le président de l’association, François Baroin, qui a réitéré, ce matin sur Itélé, ses positions contre les mères voilées accompagnatrices de sorties scolaires.

Enfin, le groupe de travail aura toute latitude pour définir sa propre méthode qui aboutira à la rédaction d’un rapport prévu pour avril 2015 dont lequel figurera des propositions d’évolutions de la réglementation. A suivre donc.

Cet article est en relation avec les dossiers

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

L’AMF avance l’installation de son groupe de travail « Laïcité »

Votre e-mail ne sera pas publié

gigi2015

22/01/2015 10h53

J’ai été très toucher par ces attentats et je pense sincèrement que la base de tout cela se trouve dans le respect de l’autre ,il faut vraiment faire respecter la France et son peuple. Remettre le temps de l’apprentissage de l’éducation civique à l’école en insistant sur la Laïcité et le service militaire améliorée avec une aide surtout pour les jeunes qui sont défavoriser car à force de les laissées de côté le pire s’installe et il se font reprendre par les islamistes.

Il Rève

04/02/2015 07h09

La mise en place de cette commission est une excellente chose. A condition qu’elle puisse fournir aux maires et aux municipalités les arguments, les démarches et les stratégies à utiliser pour que les principes de la laïcité soient respectés. Ces principes sont clairement énoncés dans un certain nombres de textes majeurs depuis la déclaration des droits de l’homme jusqu’à la loi de 2004. Il faudra éviter les dérives qui pourraient apparaître comme une stigmatisation d’une catégorie de la population. L’intérêt général et le citoyen doivent être deux points de repère favorisant une approche sereine et saine de l’ensemble des problèmes.
Bon travail à cette commission. Pourra t on suivre l’évolution des propositions et des débats? Comment? Merci.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement