logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/316909/les-territoires-a-energie-positive-porte-etendards-de-la-transition-energetique/

ENERGIE
Les territoires à énergie positive, porte-étendards de la « transition énergétique »
Olivier Schneid | A la une | A la une | actus experts technique | France | Publié le 22/01/2015 | Mis à jour le 28/08/2015

La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, doit annoncer la semaine prochaine les premiers résultats de l’appel à initiatives ‘‘200 territoires à énergie positive pour la croissance verte’’ qu’elle a lancé en septembre 2014. Emblématique de la future loi sur la transition énergétique, ce dispositif comporte des zones d’ombre, notamment financières, qui inquiètent les acteurs les plus engagés. Ils le jugent « fourre-tout », mais se félicitent que ce programme ait permis de communiquer sur le sujet.

« Pour la première fois, le concept de ‘‘territoire à énergie positive’’ entre dans le droit français. » Le 4 septembre 2014, à Paris, la ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie, Ségolène Royal, avait fait de l’appel à initiatives ‘‘200 territoires à énergie positive pour la croissance verte’’ (TEPCV) un dispositif emblématique de son projet de loi (PLTECV) (1). Six mois plus tard, dans le cadre des Assises de l’énergie qui se tiendront à Bordeaux du 27 au 29 janvier 2015, elle doit annoncer de premiers résultats dépassant les prévisions (voir encadré ci-dessous).

Les TEPos au palmarès – Sont certains de figurer dans la liste la quinzaine de TEPos, ces territoires ruraux promoteurs d’une autre vision du modèle énergétique, qui ont constitué un réseau. Pour obtenir l’appellation (2), ils doivent viser un double objectif, précise l’animateur du mouvement, Yannick Régnier : « réduire les besoins d’énergie au maximum, par la sobriété et l’efficacité énergétiques, et les couvrir par les énergies renouvelables (ENR) locales. Pour être reconnu TEPos, il faut aussi accepter d’entrer dans une dynamique d’échanges, de coopération, car nous pensons que c’est ainsi que les territoires vont progresser », complète-t-il.

« Ils l’ont fait, pourquoi pas vous ? » – Pionnier parmi les pionniers, la communauté de communes (CC) du Mené (Côtes d’Armor). Le ministère en vante les actions sur son site Internet (voir la vidéo ci-dessous), avec ce slogan en forme d’encouragement pour les autres : « Ils l’ont fait, pourquoi pas vous ? »


Le Mené : un territoire à énergie positive par FranceEcologieEnergie
Regroupement de sept communes, ce territoire de 6 500 habitants s’est, il y a dix ans, fixé le but de produire plus qu’il consommerait à l’horizon 2025. « Nous en sommes à plus de 30% », estime le vice-président de la ...

POUR ALLER PLUS LOIN

  • Nos journées d'étude

2020 : cap sur le bâtiment à énergie positive !
8 octobre 2015 à Paris, 19e