Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Comment La Poste pourrait redynamiser les services publics dans les territoires ruraux

Publié le 20/01/2015 • Par Agnès Chareton • dans : France

Dans un rapport d’information publié mardi 20 janvier, le député Jean Launay (SRC, Lot) a présenté des pistes pour renforcer la présence des services publics dans les territoires isolés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avec ses 17 000 « points de contact », la Poste est « le réseau le plus structuré sur le territoire et le plus proche des gens après les mairies », a souligné Jean Launay. Selon lui, cet atout fait de la Poste l’acteur privilégié pour développer de nouveaux services de proximité dans les territoires ruraux. Le but est aussi d’apporter une réponse à la crise que traverse le groupe.

Fragilisé par la chute du trafic du courrier, il perd 50 millions d’euros de chiffre d’affaire par mois. La fréquentation de ses bureaux a diminué de 7% en moyenne ces trois dernières années.

Objectif 1000 maisons de services publics – « La Poste doit changer de modèle économique », a insisté Jean Launay. Son idée phare : accélérer la création des maisons de services publics en les adossant aux bureaux de poste en déclin. Ces maisons, installées dans les mairies ou les sièges de communautés de communes, permettent aux habitants des territoires ruraux d’accéder à de nombreux services (Pôle Emploi, services de la préfecture, CAF, etc) près de chez eux.

On en compte environ 360 en France, mais leur développement est trop lent, a reconnu le député du Lot. Selon lui, une dizaine de ces structures pourraient être créées « immédiatement » par département, pour atteindre l’objectif de 1000 maisons de services publics d’ici 2017 fixé par le gouvernement.

Parmi ses autres propositions, il souhaite « élargir les compétences » des Commissions départementales de présence postale territoriale (CDPPT) à « d’autres domaines de la vie administrative sur les territoires ».

Stockage des documents numériques des administrations – Il propose aussi de « confier à La Poste des missions régaliennes de premier niveau touchant à l’identité, à la remise de document officiel, au processus électoral (…) » Il préconise de mettre le « coffre-fort numérique » de la Poste, un service de stockage de documents numériques sécurisé, « dans toutes les administrations centrales et collectivités territoriales. »

D’après lui, La Poste aurait même un rôle à jouer dans la transition énergétique. Les facteurs pourraient réaliser des « pré-diagnostics énergétiques. »

« La Poste est une entreprise à capitaux publics », a rappelé Jean Launay. « Il n’est pas anormal que l’Etat se préoccupe de la situation de cette entreprise majeure. »

Thierry Mandon, secrétaire d’Etat à la Réforme de l’Etat et à la Simplification, qui était présent, l’a assuré de son soutien. Dès cette semaine, il relaiera les propositions de Jean Launay devant le gouvernement et espère les officialiser « fin-février. »

1 Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment La Poste pourrait redynamiser les services publics dans les territoires ruraux

Votre e-mail ne sera pas publié

Adeubal

21/01/2015 02h26

Je ne comprend rien à ce monde.

On commence la privatisation de La Poste avant de lui exiger de la présence dans le monde rural, de l’aménagement du territoire, bref tout ce qu’on devrait exiger d’une entreprise publique.
La poste n’a de cesse de supprimer ses bureaux avec des manœuvres et justifications vaseuses (diminution des horaires d’ouvertures -> baisse de fréquentation -> fermeture) et on lui demande aujourd’hui de prendre plus d’importance.
Dans le même temps on critique les communes et on fait tout pour les supprimer pour les remplacer par de grosses structures (parait que c’est mieux) mais vu que le contact avec le public va s’étioler on va le remplacer par…. des bureaux de poste….

Non désolé, je dois être trop idiot.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement