Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

La ville d’Avignon met fin à la surveillance nocturne d’un parking

Publié le 03/03/2010 • Par Emmanuelle Quémard • dans : Actu prévention sécurité, Régions

La décision de la municipalité se fonde autant sur le coût du service que sur la faible fréquentation de l’équipement après 20h30.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La ville d’Avignon vient de mettre un terme définitif à une expérience lancée en juillet 2009 pour inciter les habitants du centre-ville et les noctambules de la cité des Papes à utiliser, de 20h30 à 7h30, le parking des Italiens, situés à proximité du Rhône et des remparts. Pendant cette période nocturne, le parc de stationnement était gardienné par des agents d’une société privée afin d’y assurer le même niveau de sécurité que pendant la journée.
A la mi-février, la ville a demandé au délégataire de ne plus assurer les rondes de nuit, jugeant que le jeu n’en valait pas la chandelle.

Une étude a, en effet, montré que seulement 200 véhicules en moyenne étaient stationnés dans le parking des Italiens au-delà de 20h30, alors que le montant des frais de surveillance nocturne s’élevait à 59.000 euros pour la seule période de juillet à décembre. A titre de comparaison, une année entière de gardiennage de jour coûte 75.000 euros aux finances municipales.

Estimant que le rapport entre « service rendu et coût du service n’est pas satisfaisant », la ville d’Avignon explique qu’elle a mis fin à l’expérience « par souci de bonne gestion des fonds publics ».

Cette décision ne devrait toutefois pas empêcher la municipalité d’investir dans cet équipement jouant un rôle important dans les déplacements vers le centre-ville et affichant régulièrement complet en journée. Déjà agrandi de 300 places l’été dernier, le parking des Italiens pourrait prochainement faire l’objet d’une nouvelle extension à la faveur de la démolition de plusieurs friches industrielles situées à proximité.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville d’Avignon met fin à la surveillance nocturne d’un parking

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement