Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

La ville de La Seyne-sur-Mer candidate à la gestion d’une zone humide

Publié le 03/03/2010 • Par Emmanuelle Quémard • dans : Régions

La ville de la Seyne-sur-Mer pourrait être le futur gestionnaire du domaine de Fabrégas - les Moulières, un espace d’une soixantaine d’hectares intégrés au site Natura 2000 du Cap Sicié.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors que le conseil général du Var est sur le point de céder au Conservatoire du Littoral ce territoire remarquable par sa faune et sa flore, mais aussi par la présence de très anciens ouvrages hydrauliques, la municipalité seynoise est en train de mettre la dernière main à un projet de transfert de gestion.

La probable candidature de la commune à la prise en charge du site vise d’abord à préserver la biodiversité de cette zone humide, l’une des plus vaste du littoral méditerranéen. Les élus du port varois souhaitent en particulier dédier le domaine de Fabrégas à l’agriculture périurbaine, via une AMAP, et à l’éducation au développement durable, notamment en y installant une ferme pédagogique.

En tant que gestionnaire du site, la ville devrait financer, pour un millions d’euros, la rénovation d’une bastide ancienne située à l’entrée du parc. Mais pour mener à terme son projet, la municipalité devra préalablement achever la révision de son PLU, une parcelle de 2 ha destinée au lotissement coupant actuellement le domaine.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville de La Seyne-sur-Mer candidate à la gestion d’une zone humide

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement