logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/31642/ccas-joelle-martinaux-presidente-unccas/

[ENTRETIEN] SOCIAL
« Les CCAS sont la petite lumière à laquelle les plus précaires vont frapper quand ils n’ont plus d’espoir » – Joëlle Martinaux, présidente de l’Unccas
Laurent Thoviste | A la Une santé social | Actu expert santé social | Publié le 07/10/2016

L’UNCCAS a tenu les 29 et 30 septembre à Clermont-Ferrand son 68e congrès sur le thème "Défis mondiaux-impact local : les CCAS face à l’effet papillon". Joëlle Martinaux, sa présidente, pointe les nouveaux défis auxquels sont confrontés les CCAS, ''petite lumière à laquelle les plus précaires vont frapper quand ils n'ont plus d'espoir''. Revenant sur la réforme territoriale, elle estime qu’il faut laisser aux territoires de la souplesse pour s’organiser au mieux selon les situations locales. Tout en prônant une meilleur prise en compte des besoins sociaux dans les politiques publiques.

Joëlle Martinaux est adjointe au maire de Nice, déléguée à la solidarité, aux affaires sociales et aux handicaps. Elle est présidente de l’UNCCAS depuis le 25 septembre 2014.

L’Unccas a fêté ses 90 ans. On vous sent malgré tout inquiets pour votre avenir.

Après 90 ans d’existence, on peut effectivement parler d’expérience. Nous avons pendant toutes ces années vécu bien des réformes dont la dernière en date sur l’organisation territoriale de la République.

De nouveaux défis sont apparus avec tout récemment l’impact des phénomènes climatiques, la question des réfugiés et bien évidemment la question des attentats que j’ai malheureusement eu à vivre directement.

Les dispositifs ...

POUR ALLER PLUS LOIN