Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

[Opinion] Management

Le label « Diversité », levier d’un changement

Publié le 20/01/2015 • Par Auteur associé • dans : France, Opinions, Toute l'actu RH

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Valéry Molet

Valéry Molet

Directeur général des services du département de la Seine-Saint-Denis

L’action des collectivités territoriales pour lutter contre les discriminations repose évidemment sur des politiques publiques volontaristes, mais elle doit aussi trouver une traduction dans leur propre organisation administrative, afin de rendre celle-ci plus perméable à la diversité. Tel est le sens de la candidature du département de la Seine-Saint-Denis au label « Diversité » de l’Afnor, la première candidature d’un conseil général.

La labellisation ne constitue pas un objectif en soi, en revanche, la manière dont une collectivité se l’approprie est déterminante. En effet, si le label « Diversité » certifie que la collectivité assure l’égalité de traitement dans sa gestion des ressources humaines, il ne produit pas mécaniquement de la diversité.

Il peut même être, à l’extrême, la justification absolue de la reproduction sociale qu’il prétend justement combattre en vertu de l’idéal d’une société pleinement démocratique. C’est seulement si le label « Diversité » devient un instrument d’attractivité pour la collectivité au service d’une diversification effective des profils qu’il peut atteindre son objectif.

Une clé pour le dynamisme de l’administration – Selon la Seine-Saint-Denis, faire de ce label l’emblème d’une gestion exemplaire des ressources humaines conduit aussi à lutter contre les phénomènes d’autocensure et à inciter les jeunes diplômés de ce département, si divers mais aussi si défavorisés et stigmatisés, à présenter leurs candidatures aux postes ouverts par le département.

C’est s’efforcer de favoriser une plus grande adéquation entre la population et sa représentation à tous les niveaux de l’administration locale, qui correspond non seulement à un souci de justice mais aussi à un enjeu de dynamisme de l’administration : les études sociologiques montrent qu’au sein d’une organisation la diversité est plus productive que l’homogénéité.

C’est, en outre, la raison pour laquelle l’ENA et l’Inet – qui forment des administrateurs de grande qualité, mais dont la diversité sociale, et donc la vitalité, s’est asséchée – ne doivent plus être les seules voies d’accès aux responsabilités administratives. Ces deux écoles doivent fusionner – dans la perspective de la réforme territoriale – et évoluer vers des modalités alternatives d’intégration des élèves.

2 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le label « Diversité », levier d’un changement

Votre e-mail ne sera pas publié

JeanS

20/01/2015 09h14

l’ENA finit par produire les mêmes effets que la consanguinité , cela crée de la pensée unique qui ne peut reproduire que des actions « copier-coller », impossible pour eux d’avoir une réactivité à un quelconque changement non programmé………… La déchéance s’en suit!

SOUAD

23/01/2015 12h03

Très bien de mettre ce label dans le département de Seine Saint Denis… Mais ce dont ont besoin les administrés ce n’est pas d’avoir en face d’eux des gens qui leur ressemblent (même peau, culture ou religion) mais des gens à l’écoute et ouverts (c’est sans aucun jugement de ce qui se passe dans les administrations de Seine Saint Denis que je ne connais pas). Par ailleurs, je serai curieuse de connaître la liste des autres départements qui adoptent ce label.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement