Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Drame de Montrouge

Les gardes champêtres demandent également davantage de protection

Publié le 19/01/2015 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu experts prévention sécurité

Alors que les syndicats de police municipale revendiquent une meilleure protection pour faire face aux éventuels actes terroristes, la Fédération nationale des gardes champêtres (FNGC) appelle le ministère de l’Intérieur à prendre en compte la situation des gardes champêtres et réclame des gilets pare-balles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors qu’une rencontre tripartite doit se tenir dans les prochains jours entre le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, les représentants des maires et les syndicats de police municipale, les gardes champêtres veulent également se faire entendre. Ils demandent à être pris en compte dans les discussions en cours sur la protection des policiers municipaux.

Dans un courrier adressé au préfet Lalande, directeur de cabinet du ministre et animateur, le 15 janvier dernier, d’une première réunion avec les syndicats de police municipale, le président de la Fédération nationale des gardes champêtres, Jacques Armesto, se dit « très inquiet quant à la situation actuelle » et rappelle que les « actes terroristes ont également touchés certaines zones rurales disposant de gardes champêtres comme celles où s’étaient réfugiés les protagonistes de la tuerie de Charlie-Hebdo. »

Autant exposés que les PM – « Le territoire national est concerné dans sa diversité. Les bases arrière  de groupes ...

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les gardes champêtres demandent également davantage de protection

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement