Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Dépenses de fonctionnement

« Faire des économies ne constitue pas une politique publique en soi »

Publié le 15/01/2015 • Par Pierre Cheminade • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Bonnes pratiques finances, Toute l'actu RH

moobje-div-090-061_Web
Phovoir
Quels sont les impacts de la baisse des dotations sur les politiques managériales dans les collectivités ? Comment associer les agents à la maîtrise des dépenses de fonctionnement ? L'Association des directeurs généraux des communautés de France (ADGCF) a voulu répondre à ces questions lors d'un colloque jeudi 15 janvier, à Paris.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Il faut transformer la raréfaction des ressources en autant d’opportunités managériales », considère Philippe Dressayre, directeur du cabinet Public DG, lors d’un colloque de l’ADGCF, jeudi 15 janvier 2015, à Paris, sur le thème des politiques de management dans les collectivités dans un contexte de raréfaction de la ressource et de changements institutionnels (mutualisation des services, nouvelles compétences, évolution des périmètres, etc…)

Donner du sens à l’action des agents – Le consultant propose ainsi d’utiliser l’exigence de maîtrise des coûts pour mettre en place des procédures d’analyse des besoins sociétaux et publics et d’évaluation de l’action publique. Cette démarche – « qui relève de la responsabilité des équipes de direction générale, pas des élus » – doit permettre, dans un second temps, d’adapter le service public aux besoins.

Dans la même ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Faire des économies ne constitue pas une politique publique en soi »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement