Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dossiers 2015

Lutte contre l’exclusion – Le plan « pauvreté » à l’heure de vérité

Publié le 13/01/2015 • Par Sophie Le Gall • dans : Dossiers d'actualité

François Chérèque, chargé de l’évaluation du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, lancé en janvier 2013, avait prévenu : les indicateurs qui permettraient d’en mesurer l’impact ne sont connus que dans un délai de deux ans. Son rapport est donc très attendu.

Les dernières enquêtes de l’Insee concluent à une fausse bonne nouvelle : si la pauvreté a légèrement diminué, c’est parce que le niveau de vie médian a, lui aussi, reculé. Et les plus pauvres sont, quant à eux, encore plus pauvres.

En 2015, le gouvernement devra répondre à plusieurs questions laissées en suspens : comment concrétiser, techniquement, la fusion du RSA-activité et de la prime pour l’emploi, et s’assurer que la future « prime d’activité » ainsi créée touchera bien les plus modestes ? Comment mettre fin à la gestion saisonnière de l’hébergement d’urgence ? Comment financer le déploiement de la garantie-jeunes qui concerne désormais 71 territoires ?

Ne pouvant s’appuyer sur un bilan positif en termes de recul de la précarité, l’Etat devrait mettre en valeur des mesures qui tiennent davantage du symbolique. Ainsi, le lancement du simulateur des droits, outil de lutte contre le non-recours aux prestations sociales, créé par le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, sera sûrement mis en avant, fin janvier, au moment où devaient se tenir les états généraux du travail social, reportés, sans assurance, à la fin du premier semestre.

A retenir

  • D’ici au 1er janvier 2016, doit être finalisée la prime d’activité, qui remplace le RSA-activité et la prime pour l’emploi. La mesure, ouverte aux moins de 25 ans, vise l’incitation au retour à l’emploi.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Lutte contre l’exclusion – Le plan « pauvreté » à l’heure de vérité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement