logo
DOSSIER : Protéger les captages d’eau potable, un enjeu sanitaire et environnemental
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/313051/captage-deau-potable%e2%80%85-une-protection-concertee/

CONDUITE DE PROJET
Captage d’eau potable : une protection concertée
Sylvie Luneau | Ingénierie | Publié le 12/01/2015

Le syndicat mixte de production d’eau potable du bassin rennais (SMPBR) a reçu en octobre 2014 le grand prix national du génie écologique pour son opération d’acquisition foncière pour protéger le captage de Chèze-Canut. Une réalisation exemplaire en particulier par la gestion concertée des acteurs sur le terrain et le respect des écosystèmes.

Le site de Chèze-Canut (Ille-et-Vilaine) comprend deux retenues d’eau utilisées pour l’alimentation en eau potable autour desquelles sont instaurés des périmètres de protection de captage. Au-delà de cette protection réglementaire, le SMPBR développe depuis de nombreuses années une politique d’acquisition foncière : il gère aujourd’hui 400 hectares (ha). « Nous agissons en fonction des opportunités. Les transactions se font à l’amiable avec les propriétaires, sans préemption » précise Jérémie Lacour, technicien territorial.

Intégrer toutes les composantes du développement durable

L’opération lauréate concerne un site de 20 ha, au lieu-dit Roca, constitué d’une prairie pâturée de 10 ha acquis en 2011, d’une zone boisée de 10 ha, déjà propriété du syndicat et d’une zone rivulaire. Suite à une tempête, les arbres de cette zone avaient dû être abattus en 2011. « Auparavant, la décision était systématique : on achète, on reboise. Aujourd’hui, nous intégrons les activités socio-­économiques ...

CHIFFRES CLES

Le Syndicat mixte de production d’eau potable du bassin rennais :

  • 9 collectivités, soit 37 communes.
  • 411 000 habitants desservis.
  • 11 captages et 6 usines de traitement.


POUR ALLER PLUS LOIN