Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Voirie

Les plantations le long des voies publiques

Publié le 12/01/2015 • Par Auteur associé • dans : Fiches de droit pratique

Les arbres implantés sur les accotements des voies publiques ont la qualité d'ouvrages publics.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Samuel Deliancourt et Caroline Lantero

Les arbres implantés sur une propriété privée sont présumés appartenir au propriétaire du fonds. De même, ceux implantés sur les accotements des voies publiques (route communale, départementale ou nationale) sont présumés appartenir à la collectivité propriétaire de la voie concernée.

Domaine et ouvrage publics

Les arbres constituent une dépendance du domaine public routier. Les travaux d’émondage, d’élagage ou d’étêtage ont la qualité de travaux publics. Ces arbres ont également la qualité d’ouvrages publics.

Obligation d’entretien

L’administration propriétaire et/ou gestionnaire de la voie est tenue de procéder à l’entretien des arbres qui s’y trouvent. Elle doit à cet effet les surveiller et prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir tout risque de chute d’arbre ou de branches (Conseil d’Etat, 25 novembre 1987, req. n° 83315), notamment en cas de signes extérieurs, comme la pourriture. Aussi doit-elle, par exemple ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Code civil, articles 553 et 671.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les plantations le long des voies publiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement