Mobilité

Pourquoi le bus à biberonnage a le vent en poupe

| Mis à jour le 28/04/2015
Par • Club : Club Techni.Cités

Ademe

Vus comme une alternative crédible aux véhicules diesel sur les réseaux de transport urbains, les bus électriques à biberonnage séduisent un nombre croissant de collectivités. Pourtant, s’ils cumulent de nombreux avantages, ils restent encore complexes à mettre en œuvre, et doivent faire leurs preuves dans la durée, notamment sur les coûts réels d'exploitation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’heure où la nécessité d’accélérer la transition énergétique devient impérative, de plus en plus d’alternatives aux véhicules polluants font leur apparition sur le marché des transports publics. Parmi elles, on trouve les bus électriques dits à biberonnage. Ces derniers, équipés de systèmes permettant une recharge rapide des batteries à chaque arrêt – par exemple via un bras articulé situé sur le toit de l’appareil, se greffant à un poteau d’alimentation lors de la montée/descente des passagers – ont le vent en poupe, au niveau des constructeurs, qui rivalisent d’imagination pour se démarquer, comme des AOT, de plus en plus séduites. Résultat, depuis quelques années, plusieurs expérimentations publiques ou privées ont été réalisées en Europe et dans le monde.

Le 2 en 1 niçois – La dernière en date a débuté en France le 17 octobre 2014 à l’aéroport Nice Côte-d’Azur et devrait s’achever mi-2015. Le projet, porté par l’opérateur Transdev, teste la technologie Watt System, mise au point par la société française PVI. Il s’agit d’un bus urbain de 12 mètres, équipé d’un ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Le Sipperec fait un premier pas vers les PPA

    Le syndicat d’énergie francilien a signé un accord avec trois fournisseurs d’électricité. L’occasion d’apprivoiser les contrats d’achat directs d’énergie renouvelable. ...

  • Un guide pour accompagner la transition vers le zéro phyto

    A partir de juillet 2022, la loi Labbé sur l’interdiction de l’usage de produits phytosanitaires de synthèse pour l’entretien de certains espaces publics va être étendue aux terrains de sport. Un ouvrage technique pour guider élus et techniciens des ...

  • Les enseignements de la crise Covid-19

    Si les conséquences négatives de la crise sanitaire sont aussi floues que nombreuses, certains impacts sur l’organisation du travail sont déjà perceptibles, comme sur la place du numérique ou la nécessité d’une vraie culture du risque. ...

  • Comment organiser une ligne de covoiturage

    Les lignes de covoiturage ont séduit les techniciens de mobilité dès le début des années 2000. Une meilleure connaissance des différents types de services de covoiturage encourage la réflexion sur l’intégration de ces lignes dans des systèmes de mobilité ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP