logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/31005/l%e2%80%99upfp-fait-ses-premiers-pas/

FUNÉRAIRE
L’UPFP fait ses premiers pas
Hervé Jouanneau | France | Publié le 24/02/2010 | Mis à jour le 02/11/2010

« Parler d’une seule voix et peser plus lourdement dans les discussions avec l’Etat et l’Union européenne ». Telle est l’ambition assignée à la nouvelle Union du pôle funéraire public (UPFP) par sa présidente, Corinne Loiodoice, également directrice déléguée des Pompes funèbres intercommunales de la région grenobloise.

Lancée au 1er janvier 2010, cette organisation [1] est en réalité le résultat d’une fusion entre les deux grandes fédérations existantes : la Fédération nationale des services funéraires publics et l’Union des professionnels du pôle funéraire public. Soit, en tout, 500 communes membres pour plus de 13 millions d’habitants.
Elle réunit les agents des services funéraires publics, des pompes funèbres, des crématoriums et des cimetières.

Principal dossier en instance : la mise en œuvre de la loi du 19 décembre 2008 relative à la législation funéraire, mais également des sujets thématiques comme les nouvelles obligations communales en matière d’équipement cinéraire ou encore le communautarisme religieux dans les cimetières. Deux sujets qui ont d’ores et déjà fait l’objet d’une journée de colloque le 5 février à Lille.
Ce rendez-vous a également donné l’occasion d’arrêter le conseil d’administration, composé de :

Bureau

Administrateurs