Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Expulsés de Calais : Jean-Paul Delevoye rend visite aux mineurs afghans de Vitry-sur-Orne

Publié le 01/10/2009 • Par Pascale Braun • dans : Régions

Membre de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme, Jean-Paul Delevoye s'est rendu le 25 septembre à la rencontre de 46 jeunes Afghans de 13 à 16 ans regroupés au foyer Adoma de Vitry-sur-Orne (Moselle) après leur expulsion de la «jungle» de Calais le 22 septembre dernier.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«Je suis venu apporter un message d’apaisement et d’humanité. Les adolescents ont été pris en charge dès la première seconde et seront accueillis dans le respect de la convention internationale des droits de l’enfant», a indiqué le médiateur. Le transport et l’hébergement des 50 jeunes – dont quatre ont quitté les lieux la nuit même de leur arrivée – est pour l’heure prise en charge par l’Etat.

Jean-Paul Delevoye souhaite un débat entre les collectivités et l’Etat sur la répartition des compétences, tout en rappelant que la question des réfugiés relève d’un débat mondial.

A Vitry-sur-Orne, un dispositif expérimental mobilise une quinzaine de personnes dont un traducteur, des assistantes sociales, des animateurs et des éducateurs, pour accueillir les jeunes Afghans.
«Pour la première fois, ces jeunes se verront offrir une alternative à l’Eldorado que leur font miroiter les passeurs. Notre priorité consiste à les aider à formuler un projet personnalisé», souligne Gilles Furno, directeur de l’asile régional de l’Adoma.

Régions

Prochain Webinaire

Numérique et services publics : saisir l'opportunité

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Expulsés de Calais : Jean-Paul Delevoye rend visite aux mineurs afghans de Vitry-sur-Orne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement