logo
DOSSIER : L'Agence de financement des collectivités se lance sur les marchés
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/308848/lagence-france-locale-obtient-le-feu-vert-de/

INTERVIEW
L’Agence France Locale obtient le feu vert des autorités bancaires
Pierre Cheminade | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 05/01/2015 | Mis à jour le 09/02/2015

Dotée de l'agrément des autorités bancaires depuis décembre dernier, l'Agence France Locale (AFL) lancera une première émission d'un milliard d'euros début février. Retour sur cet événement et sur les perspectives de l'AFL en 2015 dans un entretien avec Laurence Leydier, la directrice des relations avec les collectivités au sein de la nouvelle agence.

Quand l’Agence France Locale procèdera-t-elle à sa première émission sur les marchés ? Pour quel montant ?

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a délivré notre agrément le 22 décembre 2014. Nous commencerons à observer le marché avec l’aide de nos banques chefs de file pour choisir le moment le plus opportun pour effectuer notre première émission dès les tous premiers jours de février, le mois de janvier étant traditionnellement réservé aux grands émetteurs satellites de l’Etat tels que la CADES, l’UNEDIC ou l’AFD.

Avec notre tout premier emprunt inaugural, nous essaierons d’émettre un milliard d’euros. Cet objectif est un seuil symbolique. Nous sommes déjà au-delà d’un milliard d’euros en termes de besoin de financements exprimés par nos membres mais le succès de notre première émission dépend de l’appétence des acheteurs et des conditions de prix qu’ils nous proposeront. Si c’est plus ...

CHIFFRES CLES

100 collectivités locales ou intercommunalités ont délibéré en faveur d'une adhésion à l'AFL. Parmi les dernières en date figurent les communautés urbaines de Bordeaux et de Strasbourg et le département de l'Ariège.
82 d'entre elles ont déjà versé la première de leur trois tranches d'apport en capital initial, soit un montant de 37 millions d'euros sur un total à venir de 110 millions d'euros.
Installée à Lyon, l'AFL emploie actuellement une équipe de 20 personnes, tous métiers confondus, et son effectif devrait se stabiliser autour de 40 à 50 salariés.
A terme, l'agence envisage de peser 25 % du besoin de financement des collectivités locales françaises.