logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/307697/le-deploiement-du-plan-anti-hold-up-est-efficace-sandrine-marcot-presidente-deleguee-de-lunion-de-la-bijouterie-horlogerie/

VOL
«Le déploiement du plan anti-hold up est efficace », Sandrine Marcot, présidente déléguée de l’Union de la Bijouterie-Horlogerie
Emilie Lopes | Actu experts prévention sécurité | Publié le 29/12/2014

Pour prévenir et déjouer les braquages, l'Union de la Bijouterie-Horlogerie (UBH) a été distribué le 18 décembre un livret de bonnes pratiques à ses adhérents. Sous le titre «Les indispensables de la sécurité», le livre explique les bons gestes à avoir au quotidien, de l’ouverture jusqu’à la fermeture du magasin. La présidente déléguée de l’UBH, Sandrine Marcot, a accepté d’en dévoiler plus à La Gazette et attend beaucoup du décret à paraître sur la possibilité de filmer l’extérieur des magasins.

A quel besoin répond ce livret ?

Il a été initié par la commission de sécurité de notre union. Nous avions déjà délivré des bonnes pratiques à nos adhérents et nous avons décidé de les faire éditer dans un livret afin de les marquer dans le marbre. Ce livret de 28 pages explique ce qu’il faut faire de l’ouverture à la fermeture du magasin ainsi que la posture à avoir en cas de braquage.

Quels messages délivrez-vous précisément?

Il faut avant tout garder son sang froid même si je sais que c’est facile à dire. Il ne faut pas paniquer. Il faut également déclencher le système d’alarme. Il faut aussi être vigilant à l’ouverture du magasin, s’assurer qu’on n’est pas suivi de trop près, qu’on ne voit pas un individu plusieurs jours de suite près du magasin.

Les maires et les services publics locaux ont-ils un rôle à jouer dans la protection des bijouteries?

Ils le jouent déjà puisqu’ils sont les relais sur le plan local du plan national anti hold-up. Et leur rôle est satisfaisant. On peut ...

POUR ALLER PLUS LOIN