Reportage

Rénovation énergétique : Brest face aux coupes de l’Anah

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Stéphanie Stoll

Victime du succès du programme « Habiter mieux », l’Agence nationale de l’habitat a demandé aux délégataires de modifi er les règles d’éligibilité aux aides. Pour faire face à la situation, Brest Métropole Océane s’appuie sur son guichet unique de la rénovation thermique, non sans regretter une pratique du stop-and-go. préjudiciable aux dynamiques et à la crédibilité des politiques publiques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Nous sentions que ça n’allait pas durer. Le niveau d’aide, pouvant atteindre 80 % des dépenses, aurait un effet d’aubaine. Ça a mis moins d’un an pour coincer » observe Jacques Le Bec, responsable de l’unité Habitat privé à la direction de l’Habitat de Brest Métropole Océane (Finistère). Constatant l’ampleur de la consommation des dotations dédiées au programme « Habiter mieux » pour la rénovation énergétique de l’habitat, Blanche Guillemot, directrice de l’Anah, signait, le 9 juillet 2014, une circulaire d’orientation dont le principal effet est l’abandon du subventionnement des travaux des propriétaires occupants modestes. Charge aux collectivités délégataires de cette aide de s’adapter à ce changement.

Satisfaire les demandes en cours – Tout en ayant l’œil rivé sur le cap affiché dans leur PLU dont l’ambition est de rénover 2 500 logements chaque année, les Brestois se sont donné deux objectifs : d’abord satisfaire les demandes de subvention en cours et réorienter les nouvelles demandes des habitants. À partir du 1er octobre, Brest Métropole Océane modifiait son règlement.

« Le délai entre ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Télétravail : comment protéger la santé des agents

    Le télétravail s'est installé durablement dans le paysage des collectivités locales, ce qui offre plus de souplesse aux agents, mais crée aussi des risques nouveaux. Comment gérer des équipes à distance ? Quelles mesures prendre pour améliorer la santé des ...

  • Le béton de chanvre prend de la hauteur 

    Une opération de quinze logements sociaux à Boulogne-Billancourt expérimente pour la première fois en France et en Europe l’usage de béton de chanvre sur 25 mètres de hauteur de façade. ...

  • Réseaux 5G : la fronde des maires sera-t-elle efficace ?

    Les maires sont de plus en plus nombreux à faire entendre leur mécontentement contre le déploiement de la 5G à marche forcée du gouvernement. Mais ont-ils vraiment leur mot à dire ? A l’heure où débutent les enchères pour attribuer les fréquences aux ...

  • Des collectivités commencent à lutter contre la pollution plastique

    Les chartes et les actions de certaines collectivités littorales, notamment dans le sud de la France augurent-elles d’un mandat proactif en matière de lutte contre la pollution plastique des mers et océans ? Voici en tout cas leurs méthodes. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP