Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Europe
  • «L’innovation n’est pas uniquement technologique» – Interview d’Alain Beneteau, vice-président de la région Midi-Pyrénées

Développement économique

«L’innovation n’est pas uniquement technologique» – Interview d’Alain Beneteau, vice-président de la région Midi-Pyrénées

Publié le 06/10/2009 • Par Euractiv.fr • dans : Europe

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alain Beneteau, vice-président (PS) de la région Midi-Pyrénées, estime que l’Etat et les régions doivent mettre en place des moyens pour faire bénéficier des fonds structurels aux PME.

Comment mettre en place les fonds européens au service de la recherche et de l’innovation ? Quelles sont les pistes qui existent aujourd’hui ?
Aujourd’hui, nous disposons du Feder et des fonds structurels pour les projets innovants. La Commission européenne nous a demandé d’axer une partie de notre programmation vers l’innovation.
En Midi-Pyrénées, les fonds structurels interviennent en investissement. Contrairement à d’autres régions, nous n’avons pas beaucoup de peine à consommer les fonds européens. Je crois même que la révision à mi-parcours des programmes opérationnels, en 2010, va être impactée par la stratégie régionale de l’innovation que nous venons de valider, et par des réponses à la crise. La situation économique ne s’est dégradée qu’après la signature des programmes opérationnels.
Les régions doivent être de plus en plus associées aux politiques européennes, pour discuter de la manière dont on utilise les financements. Nous devons être impliqués pour élaborer des politiques Europe-régions. Elles ne doivent pas seulement être consultées pour décider du montant des aides. Elles ne doivent pas non plus seulement venir chercher des fonds à un guichet financier.

Le fléchage des fonds pour réaliser certains objectifs de la stratégie de Lisbonne n’est-il pas un handicap pour les régions ?
Il est vrai que ce fléchage est un peu contraignant. Mais en France, il y a ce que l’on appelle les subventions globales. Jusqu’à il y a peu de temps, les fonds structurels européens étaient gérés par l’Etat. Mais maintenant, les régions peuvent gérer directement une partie des fonds structurels.
Tout dépend en fait des projets que nous portons. Ce n’est pas forcément un problème de fléchage. Si nous avons des projets, nous avons toujours la possibilité d’utiliser l’argent de manière pertinente.

Comment définir un projet «innovant» ?
L’innovation, c’est une chaîne. Il s’agit du transfert de la connaissance par des processus d’innovation et de transfert dans la PME. Mais une question se pose : où localise-t-on l’innovation?
Il y a une grande tendance à localiser l’innovation là où la connaissance est produite, c’est-à-dire dans les laboratoires et les universités. Qu’on le veuille ou non, ce sont des lieux très concentrés sur le plan géographique.
Mais l’on peut aussi considérer l’innovation en prenant en compte son point d’application, c’est-à-dire les PME. Et ces PME sont réparties sur l’ensemble du territoire.
Car l’innovation n’est pas uniquement technologique. C’est aussi une innovation sociétale, comportementale. Très souvent, dans nos régions, et même au niveau européen, on néglige beaucoup trop ce qui relève des sciences humaines et sociales.
Le réchauffement climatique amène par exemple des changements comportementaux et sociétaux très importants. Là, on est dans un gisement d’innovation. Cette innovation n’est pas réservée aux centres urbains. Elle peut se jouer dans les zones rurales, les zones les plus périphériques.

Les PME ne sont pas forcément conscientes qu’elles sont destinataires des fonds européens. Comment faire pour qu’elles prennent conscience que ces fonds leurs sont aussi réservés ?
Cette question est fondamentale pour l’aménagement des régions et le développement économique. Une PME n’a pas la capacité d’aller chercher des fonds. C’est à la puissance publique de mettre en place des outils mutualisés.

Quel genre d’outils ?
Des agences de l’innovation, des centres de transfert technologiques, des incubateurs, des pépinières d’entreprises, etc. bref, des éléments mutualisés au service des PME. L’innovation passe d’abord par de la mise en réseau et de l’échange d’informations. En Midi-Pyrénées, on voit déjà des résultats.
On a beaucoup d’acteurs économiques qui pourraient générer de l’innovation mais qui ne le font pas parce qu’ils ne se connaissent ni ne se rencontrent. En Midi-Pyrénées, les acteurs du domaine spatial ont mis près de 37 ans pour se rencontrer en se réunissant dans une même salle! Et c’est la vocation du politique d’organiser ce genre de rencontres.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

«L’innovation n’est pas uniquement technologique» – Interview d’Alain Beneteau, vice-président de la région Midi-Pyrénées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement