Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Patrimoine

Ile-de-France. Cergy-Pontoise accueillera les réserves des musées franciliens

Publié le 07/10/2009 • Par Marion Kindermans • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Après plusieurs mois d’attente, l’agglomération de Cergy-Pontoise (Val d’Oise) a eu confirmation ce matin de la nouvelle par le ministère de la Culture. La ville accueillera d’ici 2013 le Centre national de conservation, de restauration et de recherche patrimoniales de l’Ile-de-France.

Ce centre, unique en Europe, rassemblera quelque 250.000 oeuvres d’art provenant des réserves de sept musées parisiens, dont celui du Louvre. Après un premier appel à projets lancé en juillet 2008, 16 sites avaient été identifiés. Depuis février 2009, il n’en restait plus que trois, dont Nanterre (92) et Neuilly-sur-Marne (93). Finalement, Nanterre s’était plus ou moins retiré de la course en septembre.
Le site retenu est situé à Neuville-sur-Oise, à quelques mètres de la gare RER A et à proximité de l’Université de Cergy-Pontoise. Un projet d’éco-campus était à l’étude sur ce site où l’agglomération souhaitait à côté de la pépinière existante, créer un incubateur et un hôtel d’entreprises pour des sociétés innovantes et technologiques. Le projet de cette ZAC risque donc d’être modifié.

Le Centre, d’un coût pouvant aller jusqu’à 400 millions d’euros, dont une grande partie financée par la manne générée par le projet du Louvre à Abou Dhabi, pourrait permettre de créer 300 emplois. C’est aussi une bataille gagnée – un lot de consolation ? – pour le Val d’Oise, qui s’estime un des grands oubliés des projets du Grand Paris.
Didier Arnal président PS du conseil général, qui salue «l’arrivée de cet équipement structurant», affirme ainsi : «je suis ravi que l’Etat donne enfin un signe au Val d’Oise et aux Valdoisiens».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Numérique et services publics : saisir l'opportunité

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Cergy-Pontoise accueillera les réserves des musées franciliens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement