Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Code de la route

Le stationnement peut-il être considéré comme gênant au-delà d’une durée fixée par arrêté municipal ?

Publié le 26/11/2014 • Par Géraldine Bovi-Hosy • dans : Vos questions / Nos réponses prévention-sécurité • Source : Géraldine Bovi-Hosy

La définition du stationnement gênant est bien déterminée par le code de la route.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une définition précise même si complexe

Les textes distinguent les cas où l’arrêt et le stationnement sont tous les deux considérés comme gênants, et les cas où seul le stationnement est gênant, mais également les comportements qui constituent une contravention de 2ème classe et ceux pour qui la contravention est de 4ème classe.

Une contravention de 2ème classe pour certains arrêt et stationnement gênants

Ainsi, selon l’article R417-10 du code de la route, « est considéré comme gênant la circulation publique l’arrêt ou le stationnement d’un véhicule »

  • sur un certain nombre d’emplacements (comme ceux réservés à l’arrêt ou au stationnement des véhicules de transport public de voyageurs, des taxis ou des véhicules affectés à un service public, ou si le véhicule empêche l’accès à un autre véhicule à l’arrêt ou en stationnement)
  • sur certaines parties de la voirie (trottoirs, passages ou accotements réservés à la circulation des piétons, voies vertes, bandes et ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le stationnement peut-il être considéré comme gênant au-delà d’une durée fixée par arrêté municipal ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement