Déchets

Eco-Emballages lance le second appel à candidatures sur « l’extension des consignes de tri »

| Mis à jour le 02/12/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

Valor Pôle 72

Huit à dix millions d’habitants vont rejoindre les 3,7 millions de pionniers qui trient déjà l’ensemble des emballages plastiques – et non plus les seuls bouteilles et flacons rigides. L’extension de la collecte aux plastiques souples ira de pair avec la modernisation de l’outil de tri : une centaine de centres amplement automatisés opèreront en 2030, contre les 237 actuels, fondés sur un tri largement manuel.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Déchets : le tri des plastiques souples change la donne

« Il n’y a pas un dîner où je ne suis questionné sur ce qui se met, ou non, dans le bac jaune. » Eric Brac de la Perrière rappelle volontiers que le tri des emballages est « le premier geste environnemental des Français », sans occulter la perplexité de l’éco-citoyen au moment du jeté de déchet.

Dépasser le palier des 67 % de recyclage – Pour le directeur général d’Eco-Emballages, « l’extension des consignes de tri » doit mettre un terme aux hésitations. En 2022, toute la population triera sans distinction l’ensemble des emballages plastiques, qu’ils soient « rigides » (bouteilles et flacons, concernés depuis les premières collectes sélectives en 1992) ou « souples » (films, sacs, pots et barquettes, jusqu’alors destinés au bac de déchets ménagers).

Cette simplification des règles de tri doit relancer le recyclage des emballages, qui stagne depuis 2011 à 67  %, tous matériaux confondus. Pour les seuls plastiques, Eco-Emballages vise un taux de recyclage de 39 % en 2022 et de 56 % en 2030, partant de 23 % en 2013 (à partir des seuls bouteilles et flacons, soit 53 % du gisement). La première vague de test indique qu’en facilitant le tri des plastiques, le captage des recyclables s’améliore aussi pour les autres matériaux (carton, briques alimentaires, acier, aluminium).

Opération « massification » – Expérimentées depuis fin 2011 dans 51 collectivités (3,7 millions d’hab., 34 centres de tri), les consignes élargies concerneront, à partir de janvier 2016, 8 à 10 millions de trieurs supplémentaires (alimentant 20 à 30 nouveaux centres de tri dans une centaine de collectivités). Eco-Emballages consacrera à son « projet plastique » 45 millions d’euros sur deux ans : 20 pour la modernisation de l’outil de tri, 15 pour la poursuite de la première tranche d’expérimentation et 10 pour la suivante, axée sur la « massification des flux ».

Les collectivités ont jusqu’au 31 mars 2015 pour déposer leur candidature ; la sélection sera rendue publique fin juin 2015.
La généralisation du tri de tous les plastiques à l’ensemble de la population s’étalera de 2017 à 2022 (soit la durée du prochain agrément d’Eco-Emballages).

85 % de sites ...

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP