Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville

Géographie prioritaire : les professionnels réagissent au rapport Hamel-André

Publié le 08/10/2009 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le 8 octobre, l’Inter-réseau des professionnels du développement social urbain (IRDSU) approuve «le principe d’un contrat unique» préconisé par le rapport Hamel-André sur la réforme de la géographie prioritaire, rendu public à la fin septembre.

«Néanmoins, l’analyse présentée par le rapport trouve aussi ses limites dans sa volonté de remettre en cause immédiatement le zonage ZUS ».
L’IRDSU, qui demande à être associé au débat national sur la politique de la ville, appelle par ailleurs à «un calendrier clair, notamment du Comité interministériel des villes (NDLR : initialement prévu en septembre puis reporté), pour lancer rapidement la préparation des futurs contrats et un engagement fort de tout le gouvernement».

De son côté, dans un entretien publié le 6 octobre par Les Echos, la secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, Fadela Amara, se prononce contre la suppression des ZUS et la création d’un contrat unique.
«Personnellement, je ne pense pas que le zonage soit en cause, confie-t-elle. Quant au contrat unique, il a existé par le passé mais n’a rien résolu car, en cas d’échec, on risque de se retourner vers l’Etat pour lui demander vers l’avantage». Néanmoins, Fadela Amara indique que «certains quartiers ne relèvent plus d’actions ultra-prioritaires» et que «nous n’allons pas garder les 751 ZUS».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Protection sociale complémentaire : que change l’ordonnance pour les agents et les collectivités ?

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Géographie prioritaire : les professionnels réagissent au rapport Hamel-André

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement