Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sapeurs-pompiers

« Les volontaires restent considérés un peu comme des sous-pompiers » – Pierre Morel-A-l’Huissier, député

Publié le 21/11/2014 • Par avec l'AFP Isabelle Verbaere • dans : Actu experts prévention sécurité, France

Pierre Morel-A-L-Huissier
F. Calcavechia
Alors que le Sénat a adopté le 20 novembre, une proposition de loi tendant à favoriser le recrutement et la formation des sapeurs-pompiers volontaires, Pierre Morel-à-l’Huissier, député (UMP) de la Lozère et rapporteur sur le budget de la sécurité civile, dans le cadre du projet de loi de finances 2015 estime que les principales causes de cette érosion n’ont pas été réglées.

Un plan d’action a été signé en octobre 2013, par le gouvernement, les collectivités territoriales et les sapeurs-pompiers pour enrayer la baisse du volontariat. Son objectif, atteindre 200000 volontaires en 2017, paraît déjà hors d’atteinte. Comment l’expliquez-vous ?

On a perdu 10 000 à 15 000 volontaires au cours de ces dix dernières années. Le volontariat n’est pas suffisamment valorisé financièrement. Je pense que le malaise vient beaucoup de là. Comme je suis parlementaire, je peux le dire. Les sapeurs-pompiers volontaires subissent les mêmes contraintes et sont soumis aux mêmes obligations que les professionnels, sans en avoir les avantages. On a tendance à les considérer un peu comme des sous pompiers. Ils touchent entre 1500 et 2000 euros l’année, au maximum. Les professionnels eux, font carrière et gagnent bien leur vie et leur statut est bien plus attractif. Sans compter que certains bénéficient des deux statuts, on les appelle les « provos ». Ils travaillent comme pompiers ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
4 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les volontaires restent considérés un peu comme des sous-pompiers » – Pierre Morel-A-l’Huissier, député

Votre e-mail ne sera pas publié

GMC

23/11/2014 07h02

Monsieur le député
Tout d’abord je suis surpris que vous puissiez dire que le volontariat n’est pas suffisamment valorisé financièrement. Savez-vous que les volontaires sont payés environ 10 euros nets de l’heure ! cela sans déclaration aux impôts…. donc vous préconisez d’augmenter le taux horaire ce qui aura pour effet une augmentation de la taxe de capitation , ne croyez vous pas que des impôts il y en a de trop.
Pourquoi y a t-il autant de « provos » tout simplement car on n’a pas besoin de former ces gens là ils le sont déjà puisqu’ils sont professionnels et ensuite ils aiment l’argent …pas forcément le métier car ils prônent le respect des horaires et des périodes de repos mais dès la fin de leur garde ils sont volontaires et ne sont plus fatigués!!
Vous pensez qu’un professionnel doit s’entrainer et se maintenir en forme, mais un volontaire est avant tout un travailleur dans une autre entreprise et si j’étais dirigeant d’entreprise même avec une minoration des charges patronales cela ne remplacera pas mon employé parti gagné de l’argent avec les pompiers mais mettra certainement par les temps qui courent mon entreprise en danger.
Alors embauchez des pompiers, supprimez les primes de feux aux pompiers professionnels qui ne sont plus sur le terrain y compris aux officiers qui sont dans des bureaux et qui la perçoivent. Faites un tri dans tous les véhicules attribués car dès qu’ils sont officiers on leur attribue un véhicule et l’accès au plein d’essence.Mais qui paie cela ? le contribuable.Tout comme vous Monsieur le député qui n’êtes pas l’assemblée on ne vous retient rien sur vos indemnités.
Personne n’a de planche à billets mais si les volontaires doivent être augmentés je demande que leurs vacations soient imposables et soumises à charge tout comme le salaire qu’ils auraient perçu en restant à leur poste dans l’entreprise.
Vous voulez en faire l’équivalent » des professionnels, avec des revenus exonérés d’impôts et de charges, avec des formations courtes qui vont mettre la vie des professionnels et des citoyens en danger.

Curieux

24/11/2014 03h06

Bonjour Messieurs,
en réponse au premier commentaire je voudrais que l’on soit précis dans les montants
Grade Montant des vacations au 1er janvier 2014
Sapeur 7,60 €
Caporal 8,16 €
Sous-officier 9,21 €
Officier 11,43 €
si vous êtes officiers vous êtes dans le montant donné, mais sapeurs et caporaux en sont loin.
Je suis d’accord avec M. le Député pour dire qu’il y a un problème du montant des vacations, mais pas que. En moyenne il y a 8 sapeurs-pompiers volontaires pour 1 sapeur-pompier professionnel, dans certains départements cela peut aller à 9 pour 1 et la considération que les SPP ont pour les SPV est de les regarder comme des sous-pompiers.
De plus notre société vit d’une façon de plus en plus égoïste, d’où beaucoup de jeunes qui quittent « les rangs » rapidement après leur recrutement de SPV (demande trop de temps et trop dur).
Par contre entièrement d’accord avec vous sur les « Provos » (professionnels et volontaires) que certains départements interdisent. Ces gens-là vont se faire deux retraites, une comme fonctionnaire territorial en qualité de SPP et l’autre comme comme volontaire (la PFR). En un mot ils sont comme les élus qui ont plusieurs mandats.
Et nous n’avons pas encore fait tout le tour de la question…
Cordialement

patrol

01/12/2014 09h22

Bonjour,

Quand je lis la réaction de gmc , on peut comprendre qu il y est moins de pompiers volontaires avec ce genre de remarque et heureusement que les patrons d entreprises ne sont pas tous comme lui.

Je suis tout a fait d accord sur l arrêt des provos , en ayant 24h de garde et 48h de repos et le salaire je pense que le pompier professionnels n à pas besoin d être volontaire en plus dans les casernes mixte par exemple.

Quant on voit des pompiers professionnels faire un mouvement de grève et prendre des garde volontaires à côté faut se poser des questions aussi?

j estime que les pompiers volontaires ont le droit d être exonéré d impôt et d avoir des vacations plus onéreuses au vu du temps qui ce consacre a cette passion

spp/spv

01/12/2014 01h10

Quand je lis les commentaires, je comprends mieux pourquo il y a cette guerre pro/volontaire!
On comprend très vite ce sentiment de jalousie, qui attaque ouvertement les spp!
Vous êtes vous déjà posé la question comment feraient les casernes où les spv se font rares, pour pouvoir assurer leurs missions sans ces spp qui « participent » a cette carence en montant des gardes sous leur statut spv?
Ils aiment l’argent? Pensez vous qu’etre payé a 50% de la vacation durant leur gardes postées, soit environ 4€ de l’heure, est une entrée d’argent intéressante et attrayante ? Excusée moi, mais a ce tarif là, c’est juste de l’exploitage!
Comparer le double statut spp/spv au double mandat de certains politiciens relevé juste de la stupidité! Savez vous a combien s’élève la retraite d’unbs spv? (PFR) Renseignez vous avant de parler!

En gros, a vous lire, le manque d’spv vient de la participation de certains spp sous leur double statut!

Bravo, belle analyse, qui doit probablement venir de spv ayant probablement ratés leur entrée chez les spp….

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement