Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Mobilité

Décentralisation du stationnement : comment s’y préparer

Publié le 20/11/2014 • Par Hervé Jouanneau Shahinez Benabed • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu prévention sécurité, Comptes-rendus des rencontres d'actualité prévention-sécurité

stationnement2
Afmm
Le Club prévention sécurité a réuni le 12 novembre les principaux acteurs de la réforme de la décentralisation du stationnement, qui doit entrer en vigueur en 2016. L’occasion pour eux de présenter à une centaine d’élus et de professionnels les enjeux de cette vaste réforme et de poser les jalons d’une méthode pour la mettre en œuvre. Compte-rendu des débats.

C’est en principe en janvier 2016 qu’entrera en vigueur la dépénalisation et la décentralisation du stationnement. Véritable révolution urbaine, cette réforme ambitieuse, issue de la loi Métropoles du 27 janvier 2014, mettra alors fin à l’amende pénale de 17 euros et donnera la possibilité aux collectivités d’instituer une « redevance d’occupation du domaine public », d’en fixer librement le montant et de la percevoir.

Dans ce contexte, le Club prévention sécurité de la Gazette a organisé le 12 novembre à Paris en association avec le Groupement des autorités responsables de transports (GART) une rencontre d’actualités entièrement consacrée à cette réforme.

Les élus veulent une généralisation rapide de la réforme du stationnement

Lors de ce colloque, le nouveau président de l’Assemblée des communautés de France (ADCF), également vice-président du GART, Charles-Eric Lemaignen, et le sénateur Jean-Jacques Filleul, artisan de la réforme, ont rappelé la nécessité d’une mise en œuvre complète de la décentralisation du stationnement avant 2017. Une date qui avait récemment été évoquée par le préfet Jean-Michel Bérard, en charge du pilotage de la réforme, pour permettre l’expérimentation du dispositif en 2016.

Décentralisation du stationnement : ce qu’il faut attendre de la réformePhoto GART salle

Réunis tous ensemble par le Club prévention sécurité et le GART, les élus impliqués dans la réforme de la décentralisation du stationnement ont mis en avant les bénéfices attendus pour les collectivités. Avec les représentants de l’Etat et du Parlement, ils ont également cherché à déterminer les conditions de sa réussite.

Stationnement : Paris montre l’exemple en misant sur le paiement via smartphone

Certaines collectivités ont profité de ce rassemblement pour venir exposer les solutions innovantes qu’ils ont développé en matière de gestion du stationnement. C’est notamment le cas de la ville de Paris qui a mis en place en 2014 un dispositif de paiement par mobile.

A Enghien-les-Bains, la vidéosurveillance sert à lutter contre le stationnement anarchique

Même stratégie pour la ville d’Enghien, qui a profité de cette rencontre d’actualité, pour dresser le bilan de son système de vidéoverbalisation lui ayant permis d’améliorer la gestion du stationnement sur son territoire.

PV électroniques : un rôle clé à jouer dans la réforme du stationnement

Ce colloque a également été l’occasion pour Pascal Faton, directeur général adjoint de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai), de revenir sur les nombreux avantages de la verbalisation électronique, et sur son rôle dans le succès de la réforme. Il a par ailleurs précisé que plus de 2 000 collectivités étaient aujourd’hui équipées.

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Décentralisation du stationnement : comment s’y préparer

Votre e-mail ne sera pas publié

SOPHIE

22/11/2014 08h33

Pour l’usager il n’y a pas grand chose qui change et ce n’est qu’un impot indirect de plus. Le scandale est que nous venons en ville pour consommer mais qu’en plus nous devons payer pour avoir le droit de venir le faire ! J’habite à 10 kms environ de la plus proche gare. J’ai du payer 10 francs (1,50 euros) de stationnement pour aller acheter mon billet de train, stationnement qui a duré à peine 5 mn. Et je ne parle pas des gros parkings incontournables comme à Nimes où Vinci se goinfre d’une façon éhontée ! Mais à force de « taper » sur la poule aux oeufs d’or, elle devient peu à peu stérile ! A présent toutes les couches de population commencent à être touchées. Ils pourront continuer à imposer, taxer, « racketter », quand les porte-monnaies sont vides, ils restent vides !….Sauf pour une certaine minorité, toujours la même…

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement